MEKE ME NKOMA : “Réaffirmer notre identité “.

0
345
La déléguée Eyeang Ntoutoume, 1ère à partir de la droite, responsable de l'antenne du mouvement en France elle couvre également la zone Europe.

Quelques jours seulement après la rentrée culturelle de leur mouvement, les membres du comité directeur de l’association “Mekè Me Nkoma”, se sont retrouvés, le Dimanche 16 février 2020, à la faveur d’une rencontre conviviale organisée dans le deuxième arrondissement de la commune de Libreville. C’était à l’occasion du séjour dans la capitale gabonaise d’un membre de l’association, la déléguée Eyeang Ntoutoume, responsable de l’antenne du mouvement en France elle couvre également la zone Europe.

Cette cérémonie a  vue  la présence, entre autre, du Coordinateur général, Jean Claude Obiang Mba ainsi que celle de plusieurs membres du bureau directeur et des membres adhérents au mouvement. Occasion pour le doyen, Jean Baptiste Biyoghe Bi Mba Nguéme, dans son intervention circonstancielle, de rappeler aux uns et aux autres les valeurs que prônent l’association “Mekè  Me Nkoma”, à savoir : la réappropriation des valeurs traditionnelles et culturelles de la communauté Fang des ressortissants de la province de l’Estuaire. Tout en indiquant les objectifs visés de promouvoir et de vulgariser, sur le territoire national et au-delà, la culture Fang de la première province du pays auprès des jeunes générations.

Pour sa part, Eyeang Ntoutoume s’est dite réjouit de l’accueil convivial qui lui a été réservé par les siens. Aussi, elle n’a  pas manquée  de remercier ses derniers pour cette marque d’affection fraternelle à son égard. “La mission que nous menons est une mission d’ensemble. C’est ensemble, unis, solidaires et engagés que nous parviendrons à atteindre les objectifs que nous, nous sommes assignés.”, a-t-elle souligné dans une brève prise de parole. Il est à noter que l’association “Mekè Me Nkoma” est un mouvement associatif qui rassemble les fils et filles originaires de la province de l’Estuaire, sans distinction de religion ni d’appartenance politique, autour d’un concept identitaire.

L’optique est de rétablir et de renforcer les liens culturels de la langue Fang, parlée et écrite ainsi que les traditions dans la province. L’association est une entité apolitique qui prône l’indivisibilité, son adhésion est libre et ouverte à toute personne désireuse de l’intégrer. La langue Fang est la seule autorisée au sein du groupe lors des échanges.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here