Gabon : Diabète et hypertension: au moins 150 personnes dépistées à Moabi

0
343
Simon Bolivar Ibinga Maguena, conseiller municipal et initiateur de l'opération.

Dans son terroir de Moabi, (chef-lieu du département de la Douigny), Simon Bolivar Ibinga Maguena, élu conseiller municipal aux dernières élections couplées de 2018, a organisé le week-end écoulé dans cette localité, la 1ère édition de la caravane médicale contre le diabète et l’hypertension artérielle au profit des populations locales.

La population lors de l’opération de dépistage.

En effet, selon une étude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le diabète est devenu une maladie de santé publique. Les projections indiquent que près de 144 mille Gabonais seraient atteints de cette pathologie d’ici 30 ans, et la prévalence pourrait atteindre les 20%. D’où cette hypersensibilité du conseiller municipal, Simon Bolivar Ibinga Maguena, qui s’est voulu proche de ses administrés par cette initiative jugée fort louable par plus d’un habitant.

Ainsi, pour un premier coup d’essai c’est fût plutôt un vrai coup de maître, puisque la caravane médicale a connu un franc succès au Centre médical de Moabi. Pour certains observateurs de la vie politique locale, jamais l’apprentissage n’a aussi fonctionné à Moabi.

Au moins 150 personnes ont été dépistées et quatre  cas de diabète ont été décelés,  selon les résultats officiels au terme de tests. Tout comme les professionnels de la santé ont fait état de 28 cas d’hypertension artérielle parmi elles.

Pour mener à bien cette action, Simon Bolivar Ibinga Maguena, par ailleurs président de la plateforme pour le développement de la Douigny (PFDD), a fait venir sur place une unité de diabètologie  du Centre  Hospitalier Régional Benjamin Ngoubou de Tchibanga (province de la Nyanga).

Le tout placé sous la supervision du Chef de service de cette unité, Paul Mboumba Bouassa, qui avait à ses côtés un kinésithérapeute, Félicien Mambinga, avec l’appui technique de la majorité de l’équipe médicale. Le préfet du département de la Douigny, Jérôme Minkolo entouré de quelques Chefs de services administratifs, notables et jeunes de Moabi étaient également là.

Aux personnes dépistées, sur les bonnes pratiques pour éviter la maladie: «manger équilibré, éviter des plats trop gras, trop salés ou trop sucrés, pratiquer régulièrement une activité sportive et lutter contre l’obésité», ont expliqué les professionnels de santé.

C’est toujours dans le même cadre de cette sensibilisation qu’ils ont praticiens ont également expliqué les premiers symptômes de cette pathologie. Parmi lesquels, uriner à tout moment, l’amaigrissement et la fatigue extrême, entraînement de ce fait des complications graves à long moyen et à court dans la cécité.

A noter que les récentes données épidémiologiques de l’OMS démontrent que si rien n’est d’ici les 30 prochaines années, le diabète occupera la 7ème place de  cause de décès dans le Monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here