Majorité présidentielle 2023 : Guy Christian Mavioga affûte ses armes.

0
665
Le secrétaire général exécutif du BDC, Guy Christian Mavioga et le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda en négociation

A deux ans de la présidentielle de 2023,  les acteurs politiques  du Gabon  de l’opposition comme de la majorité  affûtent leurs armes. Le secrétaire général exécutif du Bloc démocratique chrétien (BDC), Guy Christian Mavioga, qui souhaite jouer les premiers rôles lors de cette élection, a commencé sa politique de séduction des cadres du parti démocratique gabonais (PDG). Le 5 août dernier à la primature, il est allé confirmer sa position au Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda.

Depuis le  discours du Président de la République devant les deux chambres du parlement et l’arrivée des nouveaux cadres des partis politiques jadis dans l’opposition, les partis politiques qui gravitent autour du parti démocratique gabonais et sans réel  légitimité sur le terrain,  semblent être aux abois. Sachant que le BDC n’a pas de  véritables assises politiques, cette rencontre n’est qu’un entretien pour tenter de démontrer qu’il y a la démocratie dans le pays. « Ce sont les partis politiques qui rendent vivante notre démocratie », a tweeté Rose Christiane Ossouka Raponda.

Une chose est sûre, l’arrivée des anciens soutiens de l’opposant Jean Ping, au sein du parti démocratique gabonais, tels que, René Ndemezo’o Obiang, Frédéric Massavala et probablement dans les semaines à venir Jean Eyeghe Ndong, serait en train de mettre Mavioga et les siens dans une situation inconfortable.

Très habile, la rencontre avec le Premier ministre a certainement rassuré le secrétaire exécutif du BDC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here