L’OPEP+ accepte une baisse de la production de pétrole brut pour faire remonter les prix.

0
422
Les pays de l'OPEP+ baissent la production pour remonter les prix

Les membres de l’OPEP et les producteurs de pétrole alliés, appelés OPEP+, ont convenu de réduire leur production de pétrole brut de 2 millions de barils par jour (mb/j).

Les cours du pétrole ont atteint leur plus bas annuel niveau ces dernières semaines : le prix du baril était descendu sous le seuil des 80 dollars, conséquence d’un recul de 30% des prix en deux mois. Afin d’enrayer cette chute, les pays exportateurs de pétrole et leurs alliés OPEP+ ont fini par se mettre d’accord sur une baisse de leur production afin de faire remonter les prix. La production va donc se réduire de 2 mb/j, ce qui permettra un rebond des cours du pétrole jusqu’à 5%.

Mais cela ne sera peut-être pas suffisant pour maintenir les prix du pétrole à ce niveau. L’OPEP+ aurait dû se mettre d’accord sur une baisse de la production de 1,4 à 1,5 mb/j, ce qui aurait eu un impact durable sur les prix. Les automobilistes qui craignent de voir les tarifs à la pompe s’envoler ne devraient pas avoir à subir une hausse trop longtemps, les marchés pouvant ne pas se contenter de cette compensation trop faible de la surproduction.

Ce sont les treize pays de l’OPEP+ qui prendront à leur charge les deux-tiers de la réduction annoncée, les dix pays alliés s’occuperont du reste. Mais cette dynamique pourrait être contrecarrée par la hausse de production significative anticipée dans les pays qui ne sont liés par aucun accord, encouragée notamment par le regain des prix.

Toutefois, le marché continue de faire preuve d’attentisme, en raison du niveau des stocks qui demeure élevé malgré plusieurs semaines consécutifs de baisse, et des incertitudes sur la production future: c’est pourquoi les prix sont restés bloqués à leur niveau actuel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here