Les ministères de la fonction publique et de l’Urbanisme seraient des repères de brigands?

0
275
Raymond Ndong Sima, premier ministre de transition

C’est pas de n’importe qui que sort cette vérité, mais du Premier Ministre de la Transition lui-même qui, invité de la presse gabonaise à 15h ce dimanche 3 décembre, a affirmé que se cachaient dans ces deux ministères beaucoup d’agents véreux, magouilleurs, falsificateurs, pratiquant et usant du faux. “On va les découvrir et ils seront sanctionnés” a martelé Raymond Ndong Sima. Et à la fin , va-t-on dégraisser le Mammouth?.

 

C’est la première fois qu’un Premier Ministre Gabonais promet aussi fermement et aussi clairement les mesures disciplinaires envers les agents de son administration. Les paroles du Premier Ministre vont sans doute varier en fonction du contexte et des actions concrètes qui seront prises.

 

Mais derrière cet engagement, Il y a comme une volonté de lutter contre la corruption et la fraude au sein de l’administration publique. C’est un engagement fort en faveur de la transparence et de l’intégrité dans la gestion des affaires publiques.

 

Cependant, il reste à noter que les paroles doivent être suivies d’actions concrètes pour que cette promesse se concrétise.

 

Il est également essentiel de garantir que les investigations et les sanctions soient menées de manière équitable et impartiale, sans visées politiques ou de persécution sélective.
Il serait également utile de connaître plus de détails sur les mesures spécifiques qui seront mises en place pour débusquer et sanctionner les agents publics pratiquant le faux. Cela permettrait d’évaluer plus précisément l’impact potentiel de ces déclarations.

Dans tous les cas, l’opinion publique est toutes oreilles et attend les résultats de cette promesse pour croire.
Chaud devant.

Par PETIT-LAMBERT OVONO ÉVALUATEUR CERTIFIÉ DES POLITIQUES PUBLIQUES PRÉSIDENT DE SOGEVAL

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here