Les frontières fermées : que cache t- on à la population ?

0
600
Indication des panneaux de signalisation dans la province du Woleu-Ntem

Dans les quartiers de Libreville et ses environs, la fermeture des frontières par le gouvernement n’est pas la bienvenue comme l’affirme Jean Pascal, un habitant de Cocotier ‘’ je n’arrive pas à comprendre pourquoi est ce qu’il nous ferme les frontières, apparemment j’ai l’impression que le gouvernement est à bout de souffle’’. ‘’Les frontières terrestres sont fermées, mais celles aériennes restent ouvertes, cette décision des autorités gabonaises démontre qu’on nous cache quelque chose’’.

Moussavou, un résidant  des quartiers les Pk cherche à comprendre par des interrogations,’’ la Covid-19 n’arrive  plus par voie terrestre au Gabon ? Car comment comprendre que les frontières maritimes et aériennes restent ouvertes ? Et pourquoi avoir fermé les frontières auparavant avant la réouverture ?’’

Lors de la dernière communication de Rose Christiane Ossouka Raponda à l’immeuble Arambo,  il n’avait nullement été mentionné de la fermeture des frontières terrestres, sauf problème d’audition de la part des gabonais qui avait bien suivi la conférence de presse ce jour-là. Apparemment, la décision n’est plus sanitaire, mais politique allez y comprendre ! Terminons rapidement avec les Sénatoriales, l’attente ne sera  plus longue, il y aura certainement  des belles surprises en perspectives, chacun saura apprécier !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here