Le virus doit-il nous enfermer à jamais ?

0
236

Il y a plus grave que le Covid-19 dans le monde, pourtant c’est une pandémie qui paralyse la moitié de l’humanité avec près de 4 milliards de personnes. C’est inédit, sans précédent. Certains des médecins Européens pensent qu’on en fait trop. Il y a plus grave évidement dans le monde que le Covid-19, il faut rappeler que 9 millions d’êtres humains meurent de malnutrition chaque année depuis des décennies dont 3 millions d’enfants chaque année.

« En France, il y a pour l’instant 20 morts environs du Covid-19, c’est beaucoup trop, c’est évidemment très triste, mais rappelons quand même qu’ils meurent en France 600 mille personnes par an, dont 150 mille meurent de cancer, alors qu’est ce qui est plus grave, le Covid-19 ou le cancer ? Socialement, économiquement c’est le Covid-19 parce que c’est contagieux, c’est une pandémie, mais individuellement entre mourir du Covid-19 et mourir du cancer je ne fais pas tellement de différences d’autant que parmi les morts du cancer, il y a des milliers d’enfants, d’adolescents des jeunes adultes. Il se trouve que le Covid-19, à la bonne idée de toucher les plus vieux, sachant que le taux de mortalité est au- delà de près de 10% au-delà de 90 ans, très en dessous de 0,1% pour les enfants » André Comte Sponville s’interroge avant de répondre.

« Moi je suis père de famille, je me fais plus de soucis pour mes enfants que pour moi et donc ce qui m’étonne ce n’est pas le confinement, mais c’est cette espèce d’affolement médiatique où on ne nous parle plus que de ça(…) On nous appellent à porter le deuil des 20 mille morts du Covid-19 en oubliant les 600 mille autres morts, moi je me demande en quoi est ce que les 20 morts du Covid-19 méritent davantage de compassion, de respect et d’intérêt que les 600 mille autres morts et notamment que les 3 millions d’enfants meurent de malnutrition chaque année, dont personne n’en parle et dont tout le monde s’en fout » se questionne André Comte Sponville, philosophe Français.

Pour le philosophe Français, André Comte Sponville, bien que le Coronavirus existe, il va falloir jeter un regard sur la problématique de la malnutrition, du cancer et bien d’autres maladies qui tuent aussi des milliers de personnes à travers le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here