« Le Prophète Emmanuel Ndzoma et Consorts inculpés d’association de malfaiteurs, d’escroquerie et de charlatanisme » révèle SOS Prisonniers Gabon.

0
449
Le Prophète Emmanuel Ndzoma de l'Eglise de la Synagogue du Gabon

Le vendredi 09 Septembre 2022, le Prophète Emmanuel Ndzoma, leader de l’Église Synagogue du Gabon (ESG), l’Évangéliste Wade David, le Pasteur Stecy Mbele (la grande sœur du Prophète,), Pasteur Nestor, Hulda Mbenga (maman grossesse miraculeuse), ont tous été déférés devant le Procureur de la République.

Après avoir passé plusieurs heures au Parquet, le Procureur de la République, a décidé d’envoyer le dossier devant un juge d’instruction.

Une fois devant le juge d’instruction, le jeune évangéliste Wade, dame Stecy Mbele, seront mis en liberté provisoire après avoir été inculpés.

Quant à dame Hulda Mbenga, elle a été relaxée, aucune charge n’a été retenue à son encontre.

Cependant, sieur Pasteur Nestor a été inculpé de faux et usage de faux, délit puni par l’article 125 du Code pénal. En effet, il aurait établi des faux documents sur sa prétendue nationalité gabonaise.

S’agissant du Prophète Emmanuel Ndzoma, le jeune homme de 29 ans qui cristallise les débats dans les salons feutrés et sur les réseaux sociaux, a été inculpé d’association de malfaiteurs, d’escroquerie et de Charlatanisme. Délits punis par les articles 224,194, 301 du Code pénal. Puis le juge d’instruction a ordonné son incarcération provisoire, conformément à l’article 134 alinéa 4 du Code de Procédure Pénale, qui dispose ” Si l’inculpé ou son avocat sollicite un délai pour préparer sa défense, le Juge d’Instruction peut, par décision motivée et non susceptible d’appel, ordonner l’incarcération provisoire de l’inculpé et décerner mandat de dépôt pour une durée déterminée ne pouvant excéder dix jours. ”

La saga judiciaire de l’affaire Emmanuel Ndzoma est loin d’être finie, ce mardi 13 septembre 2022, il sera à nouveau présenté devant le juge d’instruction.

Au demeurant, il est judicieux de rappeler que dans cette procédure, il n’y a aucun plaignant, c’est le Ministère Public qui poursuit le Prophète Emmanuel Ndzoma et Consorts.

SOS Prisonniers Gabon, pour l’Indépendance de la Justice

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here