Le ministre de la Santé satisfait de la décision du Chef de l’Etat.

0
295
Le ministre de la Santé, Dr. Max Limoukou

Lors de son entretien avec la journaliste de Gabon Télévision, Patricia Lydie Mouelé, le ministre de la Santé, le Dr Max Limoukou s’est dit satisfaits de l’annonce du président de la République, lors de son discours à la nation le jeudi 21 mai dernier sur la mise en place d’une « indemnité Covid-19 ». Spécialement créée pour récompenser les mérites, les efforts et les sacrifices du personnel soignant.

« L’effectivité de l’indemnité a été annoncée, nous allons réfléchir comment avec les techniciens, ensuite, je vais me rapprocher du Premier ministre pour voir comment rendre cela effective » a déclaré le ministre de la Santé le Dr Max Limoukou.

Pendant que la Covid-19 continue de se propager dans le pays comme partout ailleurs dans le monde, le Gabon vient de se doter d’un outil performant, inédit dans la sous-région. Et le ministre de la Santé de poursuivre.

« C’est un laboratoire en mesure de réaliser jusqu’à 10.000 tests covid-19 par jour, contre 700 environ à ce jour. Opérationnel, ce laboratoire de haute technologie servira en priorité à notre pays et sera dirigé par des spécialistes nationaux. À terme, cette structure unique en Afrique Centrale accompagnera également nos pays frères du continent. Dans ce laboratoire, l’on retrouvera des médecins, techniciens, infirmières et des technicienne de surface, l’organisation mondiale de la santé et d’autres partenaires viendrons nous aider pour des formations spécialisées » a conclu le Dr Max Limoukou, ministre de la Santé du Gabon.

Le système de santé tant décrié par le passé, aujourd’hui avec l’acquisition d’un laboratoire, en dehors du centre international médical des recherches de Francarville et des centres hospitaliers universitaires ne peut que réjouir le premier responsable de la santé du Gabon. Il n’y a plus de raison que le système santé ne soit pas performant en combattant des pathologies comme la Covid-19. Et il n’y a pas de raison que les autorités gabonaises ne viennent pas à bout de cette pandémie.

Pour votre protection et celle des autres, le strict respect des gestes barrières, de la distanciation physique, du port du masque obligatoire, et du lavage fréquent des mains, permettent d’être à l’abri de la pandémie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here