Le ministre de la Santé à Ntoum pour la restructuration d’un centre médical.

0
253
Le ministre de la Santé Max Limoukou (en bleu)

Le vendredi 10 juillet 2020, le centre médical de Ntoum d’une Capacité litière de 13 lits d’hospitalisation et 5 lits d’accouchement, a reçu la visite du ministre de la Santé Max Limoukou. C’est dans le cadre de la reprise des travaux de construction, qu’il entend contribuer au maintien d’une solution médicale sur un territoire confronté à une pénurie de médecins et de matériels de santé.

Le ministre Limoukou s’est dit très fier de se retrouver à Ntoum pour des raisons qui tiennent à cette réalisation, à ce qu’elle représente pour l’Etat, pour les collectivités territoriales en termes d’ambition : celle d’une politique de santé publique qui soit au service de tous, qui ne trie pas selon les moyens des patients ni selon le lieu où ils résident ; une politique de santé qui reconnait bien entendu la part prépondérante du personnel soignant dans la qualité des soins reçus à l’hôpital. Et à tous égards, ce centre médical constitue une formidable opportunité d’améliorer au département du Komo-Mondah l’offre de soins et une meilleure prise en charge de chacun de ses patients.

Conçu à la fin des années 1980, cette structure sanitaire est composée d’un bâtiment principal qui comprend 3 compartiments. Le premier regroupe les services de consultations externes et la salle d’imagerie médicale (radiologie conventionnelle et scanner). Le second abrite la chirurgie et de la salle d’accouchement. Le troisième compartiment est dédié aux services d’hospitalisations. C’est donc un établissement construit sur une superficie d’un hectare qui jouera son rôle territorial et profitera à tous les habitants de Ntoum.

Cette remarquable réussite fait de cette structure sanitaire un symbole du service public et aussi un symbole de sa capacité à se moderniser, car elle est à la hauteur des ambitions non seulement des personnels eux-mêmes mais des patients qui sont soucieux de voir maintenue l’égalité d’accès aux soins.

Par ailleurs, le ministre de la Santé Max Limoukou accompagné de son Secrétaire Général Adjoint s’est entretenu avec l’ensemble des agents du centre médical dans les locaux de la salle polyvalente de Ntoum en présence des notables et dignitaires de la localité avec en tête le Maire de la localité.

Gageons que le centre médical de Ntoum puisse assurer la réalité du service public, conformément aux principes qui le définissent : la non sélection des patients, la permanence des soins, la réponse à l’urgence, la recherche permanente de l’excellence dans la qualité des soins offerts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here