Le Maire de Libreville Léandre Zue tourné vers l’éducation.

0
350
Le Maire de Libreville, Léandre Zue (en casquette)

Ce qui a rassemblé le Maire de la Commune de Libreville Léandre Nzue, le ministre de l’Enseignement Supérieur, de l’Education Nationale, Patrick Daouda Mouguiama et son ministre Délégué Camélia Ntoutoume ce jeudi 6 aout 2020, est un évènement important pour la jeunesse gabonaise, un évènement essentiel pour le quartier Mindoubé, plus particulièrement dans la zone IAI-Décharge Mindoubé. Un moment agréable, enfin. Mais qui doit surtout rester un moment fort, car la construction d’un Lycée dans une ville est l’un des plus beau signe de sa vitalité. Un Lycée est au-delà de ce que l’on a subit l’un des plus beaux projets, sur le plan symbolique, qu’une équipe municipale puisse avoir à mener avec les équipes d’enseignants et des personnels de la ville.

En effet, le Maire Léandre Zue a retracé le long et périlleux historique de ce chantier. Il a salué et remercié la patience de l’équipe municipale, et l’équipe du ministre de l’Education Nationale avec qui il a collaboré sans relâche dans l’intérêt des futurs élèves. Car la Mairie de Libreville développe une politique d’ouverture audacieuse, tournée principalement vers le 5e arrondissement de la Commune où elle possède une parcelle de 53 000 m2. Reconnue pour son expertise, le Maire Léandre Zue conçoit de nombreux projets innovants en formation. L’impulsion et la mise en œuvre de cette politique d’ouverture sont donc assurées par le ministère de l’Education Nationale

Et maintenant un Lycée est repensé, et sera fonctionnel, moderne, équipée avec les infrastructures sportives et les outils numériques adéquats. Un Lycée du 21e siècle où chacun pourra travailler, découvrir, apprendre.

Le temps que les futurs élèves passent au Lycée que ce temps soit sous la responsabilité de l’Education Nationale ou qu’il relève des services municipaux, le temps que les enfants passent en collectivité reste toujours important. C’est la raison pour laquelle le cadre, comme les conditions d’accueil des futurs élèves sont primordiales car elles participent pleinement à leur épanouissement. Ce projet a été accompagné par le Maire de la Commune de Libreville Léandre Zue dans le cadre du dispositif de soutien aux constructions scolaires des écoles publiques.

En accordant gracieusement un terrain de 2 ha et demi au ministère de l’Education Nationale, le Maire de Libreville démontre pleinement son rôle de premier partenaire des communes et l’importance qu’il accorde à l’aménagement de l’ensemble du territoire du 5e arrondissement. Voilà une traduction concrète de l’aide que peut apporter le Maire Léandre Zue. C’est une volonté forte d’accompagner le ministère de l’Education Nationale pour qu’il puisse accueillir de nouveaux élèves et maintenir leur famille. Des familles qui recherchent naturellement des équipements, des services de proximité, une réelle qualité de vie et c’est aussi cela qui fait l’attractivité de Libreville.

Pour maintenir cet objectif de développement équilibré, le Maire de Libreville devra dorénavant lui aussi tout comme le ministre de l’Education Nationale faire des choix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here