Le développement de l’Afrique passe par la promotion des valeurs de compétences au mérite.

0
809
BVMAC (Bourse des Valeurs Mobilières d'Afrique Centrale)

Le développement de l’Afrique, surtout de l’Afrique noire (dans les pays comme le Gabon, le Cameroun, la Guinée-Equatoriale, le Benin, le Togo), ne passe pas nécessairement par la Turquie, la Chine, les Etats-Unis ou la Malaisie. Ces pays viennent en appui sous couvert d’un intérêt financier pour la plupart.

On peut donc noter trois mentalités réfractaires au développement en Afrique et même au-delà : Premièrement la mentalité magique. Pour le Dr Charles Ateba Eyene, membre suppléant du comité central RDPC, aucun pays ne peut se développer avec la magie, par la magie, sinon, le Bénin serait développé à travers le vodou. L’Inde serait la plus grande puissance parce qu’il y a toutes les pratiques que l’on ne peut pas imaginer. Ce n’est pas le temps mis qui fait en sorte qu’un pays se développe, sinon Haïti serait le plus développé chez les noirs car ce pays a accédé à l’indépendance il y a plus de deux siècles avec toutes les ouvertures. La sorcellerie n’est pas à exclure dans cette mentalité magique. Car comment comprendre que dans la nuit vous êtes un Homme très puissant(e) lorsque vous effectuez des voyages dans l’au-delà, mais en revenant dans le monde physique la journée vous êtes malheureux ? Ça voudrait dire que la magie ne développe pas un pays tout comme les sectes, la pédophilie, l’homosexualité.

La deuxième mentalité réfractaire au développement, c’est la mentalité tribale. Certains en font la promotion malgré l’incompétence des uns et des autres, dans les administrations publiques, les entreprises et autres petites affaires familiales. L’autre explication vient du fait que l’on valorise les personnes parlant la même langue ou qui sont de la même ethnie. En gros, la mentalité tribale n’est pas une mentalité de développement parce qu’elle ne tient pas compte des valeurs de compétences au mérite.

Enfin, la troisième mentalité concerne la mentalité coloniale. Cette mentalité coloniale, c’est un accident de l’histoire. Il est important de rappeler que la France a été colonisée par les Grecs et les Latins. Mais la France s’est développée parce qu’elle n’est pas restée attachée à ses colonisateurs Grecs et les Latins.

A la question de savoir si l’Afrique a déjà quitté la mentalité coloniale, beaucoup répondent par la négative. Malheureusement, certains pensent encore qu’en cas a de problème en Afrique, les Français, les Chinois et autres Américains sont les seuls à pouvoir les résoudre. C’est regrettable de constater cela, 50 ans après les indépendances des pays africains.

Aussi, le développement en Afrique passe nécessairement par des valeurs des compétences du mérite, rien d’autre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here