La coalition SENA-CONASYSED vers une Assemblée générale.

0
808
Fridolin MVE MESSA, Secrétaire Général du SENA et Alfred Désiré ENGONE, Délégué National Administratif assurant l’intérim du Délégué Général CONASYSED durant le point presse de la coalition

Lors de son point presse du Jeudi 06 janvier 2022, la coalition SENA-CONASYSED a déclarée qu’en ce début d’année 2022, les vœux de santé, de courage, d’engagement, de détermination dans le combat âpre pour la revendication des droits et pour la dignité des enseignants. C’est le lieu ici de vous exhorter à ne point céder à la peur, aux menaces encore moins au découragement.

Depuis le mois de septembre 2021, nous sommes en grève. Cette grève, rappelons-le, a pour unique responsable le Gouvernement qui peine à apporter des solutions appropriées aux légitimes revendications des enseignants qui tournent, entre autres, autour du paiement des rappels solde, des recrutements, des intégrations, des titularisations et reclassement après stage, du perfectionnement et de la formation.

Pendant que les enseignants attendent les réponses à leurs préoccupations, le Gouvernement brille plutôt par l’argument de la force et l’abus d’autorité, en violant en permanence la loi.

C’est ainsi que pour les mois de novembre et décembre 2021, le Gouvernement, contre toute attente, a procédé à la coupure et à la rétention des salaires des enseignants jusqu’à ce jour. Or, l’article 71 de la loi 01/2005 du 04 février 2005 portant statut Général de la Fonction Publique prévoit que lorsqu’une grève porte sur « la rémunération due » telle que la présente grève, aucun salaire ne doit être coupé, ni en partie, ni en totalité.

En agissant ainsi, le Gouvernement, dans son attitude belliqueuse, torpille la négociation et foule aux pieds les règles qui régissent le dialogue social.

Alors que la période des vacances scolaires anticipées du premier trimestre aurait dû être mise à profit pour une sortie de crise urgente et assurer une reprise sereine des cours dès le 10 janvier 2022, la coalition SENA-CONASYSED constate malheureusement pour le déplorer que le Gouvernement adopte une attitude d’autosatisfaction comptant sur l’hypothétique démobilisation des enseignants par la répression qu’il exerce tous azimuts.

Toutefois, pour montrer sa bonne foi, la coalition SENA-CONASYSED a entrepris des démarches auprès de la tutelle aux fins de renouer le dialogue dans le sens de la décrispation, puisqu’à notre demande une réunion avec le Ministre de l’éducation nationale s’est tenue le 21 décembre 2021.

Lors de son discours à la nation le 31 décembre 2021, alors que la communauté éducative attendait que le chef de l’Etat fasse renaître l’espoir en instruisant le Gouvernement de résoudre la crise qui secoue le monde de l’éducation, grand a été notre étonnement que le Président de la République ait pris à parti les enseignants.

Ces propos du chef de l’Etat, tenus dans un contexte de crise, ne sont pas de nature à rassurer les enseignants qu’ils sont entendus et compris par la plus haute personnalité du pays encore moins valorisés. Bien au contraire, ce discours tenu au seuil d’une nouvelle année, a imprimé en chacun des enseignants de la déception, de la frustration voire de la colère. Nul n’eût besoin de rajouter de la difficulté à la difficulté, de la frustration à la frustration, de l’humiliation à l’humiliation.

Pour sa part, la coalition SENA-CONASYSED réaffirme que la réalisation d’une école publique performante et de qualité passe obligatoirement par des enseignants bien formés, rémunérés à leur juste valeur et exerçant dans un environnement favorable pour un rendement optimal. Procéder autrement, c’est prôner la médiocrité ; ce que nous refusons.

Après un mois de pause, il est impératif de renouer avec nos assemblées générales. C’est pourquoi la Coalition SENA-CONASYSED appelle tous les enseignants ce samedi 08 janvier 2022 à l’école publique Martine Oulabou dès 10 heures à la grande assemblée générale de compte rendu et de décision.

Pour la Coalition

Fridolin MVE MESSA, Secrétaire Général du SENA

Alfred Désiré ENGONE Délégué National Administratif assurant l’intérim du Délégué Général CONASYSED

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here