Le chocolat, bon pour la santé et bon pour les assiettes !

0
691

Blanc, noir ou au lait, brun, à la framboise, au café, au caramel, à la fleur de sel ou encore au piment, on ne peut pas laisser passer une occasion de manger du chocolat : ça tombe bien, le 1er octobre, c’est la journée mondiale du chocolat et du cacao : une fête de la gourmandise et de la solidarité.

En effet, le chocolat, c’est toujours comme une explosion de saveur dans la bouche et ça fait du bien! Il n’est donc pas surprenant de constater que 15% des hommes et 30% des femmes peuvent développer une dépendance au chocolat.

Aussi, la journée mondiale du chocolat et du cacao, pour les consommateurs, c’est la journée parfaite pour en apprendre davantage sur les contributeurs de la filière, découvrir de nouvelles saveurs et satisfaire leur gourmandise !

Justement, si on associe souvent sa consommation à un effet de bonne humeur instantané ou, du moins, une parcelle de positivité sur le moral lors d’une journée plus sombre, il procure réellement de l’énergie. Un seul petit carré de chocolat est donc en mesure d’inciter à fournir des efforts physiques. Bref, il procure suffisamment de carburant.

Rappelons qu’un adulte en bonne santé ne peut pas consommer plus de 50 grammes de chocolat en une fois et pas plus de deux fois par semaine, quant aux enfants de moins de trois ans, il leur est catégoriquement déconseillé de le consommer car il n’apportera aucun avantage. De plus, cet aliment est difficile à digérer. En revanche, il est recommandé aux enfants de cinq à six ans d’en manger jusqu’à 20 grammes deux fois par semaine.

Toutefois, le chocolat est utile en quantités modérées, car il augmente l’efficacité, la concentration et stimule l’activité mentale. Car les antioxydants contenus dans le chocolat contribuent à ralentir le processus de vieillissement, renforcent l’immunité.

Puis, plusieurs consommateurs de chocolat noir excellent apparemment dans la résolution de problèmes. Pourquoi ? Parce que sa consommation augmente la circulation et le rythme de flux sanguin en direction du cerveau. En prime : il est bourré d’antioxydants, ce qui aide à prévenir les maladies du cœur. Il y a quand même des limites, là : rappelez-vous que la modération a bien meilleur goût.

Cependant, il est important de rappeler qu’il contient une grande quantité de sucre et de graisse, c’est pourquoi sa consommation excessive conduit à l’obésité et augmente le risque de diabète.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here