L’ASFAR détrône Mamelodi Sundowns 4-0 et remporte le premier titre de la Ligue des champions féminine de la CAF.

0
269
Les joueuses de l'ASFAR exultent avec leur trophée

L’ASFAR remporte pour la première fois la Ligue des champions féminine de la CAF après avoir battu les neuf tenantes du Mamelodi Sundowns 4-0 dimanche soir au Stade Prince Moulay Abdellah.

Les géants marocain et sud-africain ont même commencé le match revanche final au même endroit que leurs équipes nationales se sont rencontrées en juillet, avec les efforts à longue portée de Chuene Morifi et Bambanani Mbane à la cinquième minute avant la tentative de Jraidi.

Zanele Nhlapho a fait tomber Zineb Redouani dans la surface pour offrir un penalty aux hôtes et Fatima Tagnaout n’a commis aucune erreur en convertissant sur place pour ouvrir le score pour l’ASFAR à la 15e minute.

Après s’être retrouvées en retard pour la première fois lors d’éditions consécutives, les misères des dames de Jerry Tshabalala se sont encore aggravées lorsque Rhoda Mulaudzi a reçu l’ordre de marche à la demi-heure de jeu après un piètre défi sur Redouani.

Les hôtes ont menacé de doubler leur avance grâce à Ahmamou Douha mais son faible effort à l’intérieur de la surface n’a pas pu troubler le gardien Andile Dlamini à quatre minutes de la mi-temps.

Les Marocains sont revenus dans la compétition en beauté puisqu’ils ont presque mérité leur deuxième du match lorsque la tête d’Aziza Rabbah est sortie de la barre transversale trois minutes après la reprise.

Les Sud-Africains ont encore été réduits à neuf joueurs après que la capitaine Nhlapho ait décroché sa deuxième réservation du match suite à un mauvais défi sur Redouani à la 52e minute.

La deuxième percée est venue pour les dames de Mohamed Amine Alioua sur le coup franc qui en a résulté lorsque Tagnaout a brillamment envoyé Jraidi pour rentrer à la maison depuis l’intérieur de la surface deux minutes plus tard.

En dépit d’être à deux joueurs, les Sud-Africains ont poussé pour un retour grâce à Lelona Daweti et Melinda, mais le duo n’a pas pu tirer le meilleur parti de leurs demi-occasions.

Les hôtes n’en avaient pas encore terminé alors que Jraidi dépassait Dlamini pour marquer le troisième à la 87e minute avant de décrocher le triplé à la mort pour achever la déroute en douce revanche pour la défaite du titre de la Coupe d’Afrique des Nations féminine des Lionnes de l’Atlas contre Banyana Banyana en juillet.

Pendant ce temps, l’attaquante de l’ASFAR Ibtissam Jraidi a été nommée Femme du match pour la troisième fois de la compétition, après que son remarquable triplé ait inspiré son équipe à un triomphe impitoyable sur les détenteurs de la coupe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here