L’AGEOS fait la promotion du Système national d’observation des ressources naturelles et des forêts (SNORNF) du Gabon.

0
390

A quelques jours de la fin de la COP 27 qui se poursuit en Égypte, l’un des points qui prend de plus en plus d’importance dans l’ordre du jour est l’objectif fixé par l’Accord de Paris en 2015 de limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré Celsius.

Pour sa part, le Gabon continue à faire preuve d’une forte volonté́ politique pour mieux cadrer les activités d’exploitation forestière et ainsi réduire les émissions de Gaz à effet de serre (GES) liées à ce secteur, et afin de conserver durablement son réseau d’aires protégées et de développer son secteur agricole, tant sur le plan de l’agro-industrie que du vivrier, tout en minimisant les impacts potentiels en termes d’émissions de GES.

C’est dans ce cadre que l’Agence Gabonaise d’Etudes et d’Observations Spatiales (AGEOS) a présenté le Système national d’observation des ressources naturelles et des forêts (SNORNF) en cours de développement dans le cadre du programme de l’Initiative pour les forêts d’Afrique centrale (CAFI 1) prévu sur une durée de cinq ans (2019 à 2024). Cet outil permettra le suivi de l’évolution du couvert forestier national et la détection d’évènements de déforestation en quasi-temps réel.

Grâce au SNORN, l’AGEOS sera ainsi en mesure d’intégrer un système d’alerte de déforestation l’aide de l’imagerie satellitaire et de drones, ce qui contribuera au suivi de l’utilisation des terres, du changement d’utilisation des terres et de la foresterie (UTCF). Cette méthodologie de détection automatique des perturbations du couvert forestier permettra notamment de détecter des activités d’exploitation forestière et ainsi de lutter contre l’exploitation forestière illégale. Enfin, le SNORNF devrait notamment contribuer à renforcer les initiatives et programmes nationaux et internationaux en cours dans les domaines de l’agriculture, de la forêt et de la conservation.

Pour rappel, l’Agence Gabonaise d’Etudes et d’Observations Spatiales a été́ créée par le Président de la République afin de répondre aux engagements pris par le Gabon dans la lutte contre le réchauffement climatique. Cet outil technique dirigé par une équipe de professionnels permet aux décideurs d’orienter leur politique sur des bases scientifiques et efficaces.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here