La XXIè session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC s’ouvre ce 25 juillet 2022.

0
381
Photo de famille

Après le Comité inter-Etats des Experts les 19 et 20 juillet 2022 et le Conseil des ministres le 22 juillet 2022, le tour revient demain aux Chefs d’Etat et de gouvernement de tenir leur sommet.

Au cours de la cérémonie  d’ouverture du Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement quatre allocutions seront prononcées, à savoir l’allocution du Président de la Banque Africaine de Développement (BAD) Akinwumi Adesina, l’allocution du Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire général des Nations Unies chargé de la protection et des opérations de la MONUSCO Khassim Diagne, l’allocution du Président de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), Gilberto Da Piedade Verissimo et le discours d’ouverture de, Monsieur le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisékédi Tshilombo, Président en exercice de la CEEAC.

Au cours de leurs assises, les Chefs d’Etat et de gouvernement scruteront le rapport des travaux du Conseil des Ministres et examineront les recommandations du Conseil des Ministres.

Les recommandations du Conseil des Ministres portent essentiellement sur (a) l’arrimage des textes de la Force Multinationale de l’Afrique Centrale (FOMAC) et de la structure de l’Etat-major(EMR) au Traité révisé et autres textes légaux révisés (protocole relatif au COPAX, cadre organique de la Commission et statut du personnel); (b) l’examen du projet d’organigramme de l’Etat-Major Régional complémentaire au cadre organique approuvé par la réforme institutionnelle de la CEEAC;(c) l’examen de la proposition de répartition des postes par Etat-membres selon le principe de rotation des pays ;(d) l’examen du projet de Catalogue de génération des capacités de la FOMAC à l’horizon 2030 ; (e) l’examen de la situation politique et sécuritaire en Afrique centrale ;(f) et l’appui de la région au processus de Démobilisation, Désarmement, Réinsertion et Rapatriement en République centrafricaine ;

De même les ministres ont formulé des recommandations sur l’environnement, les ressources naturelles, l’agriculture, le développement rural et sur l’Énergie. Ils ont également examiné les projets de Décisions et de règlement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here