La psychologie souligne les 8 raisons pour lesquelles les parents sont responsables de la délinquance de leurs enfants.

0
566

L’enfance est la période où la personnalité se fabrique et s’épanouit en interaction avec son environnement social et affectif :

1- Le parent qui donne à son fils tout ce qu’il demande : l’enfant grandira en pensant qu’il a droit à tout ce qu’il veut.

2- Le parent qui rit quand son fils prononce des insanités : l’enfant grandira en pensant que le manque de respect est normal et amusant.

3- Le parent qui ne réprimande pas son enfant pour mauvaise conduite : l’enfant grandira en pensant qu’il n’y a pas de règles dans la société.

4- Le parent qui nettoie le désordre de son fils : l’enfant grandira en pensant que les autres peuvent assumer ses responsabilités.

5- Les parents qui arrêtent de regarder la télévision parce que l’enfant crie quand il change de chaîne : l’enfant grandira en pensant qu’il n’y a pas de différences entre un adulte et un enfant.

6- Les parents qui laissent leurs enfants écouter de la musique qui traite les femmes de façon vulgaire, encourage le sexe débridé ainsi que la violence : vous n’avez même pas besoin de dire ce que sera cet enfant plus tard, n’est-ce pas?

7- Les parents qui donnent de l’argent à leurs enfants quand ils le souhaitent : ils grandiront en pensant que l’argent est facile et n’hésiteront pas à voler lorsqu’ils ne peuvent pas l’obtenir.

8- Des parents qui prennent toujours la défense de leur enfant, qu’il ait raison ou non : il grandira en croyant que les autres le persécutent à chaque fois qu’on le corrige.

AINSI DISENT LES LIVRES SAINTS : « Apprenez à l’enfant le chemin à suivre, et même lorsqu’il sera plus âgé, il ne s’en écartera pas ».

Il y a de nombreux parents dans divers groupes qui ne savent pas ces choses.

Albert Einstein disait ceci: « Le monde est dangereux à vivre non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire ».

Puis Desmond TUTU ajouta ceci: « Si tu es neutre en situation d’injustice, c’est que tu as choisi le camp de l’oppresseur ».

Et Martin Luther King a affirmé ceci: « Notre vie s’arrête le jour où nous gardons le silence sur des choses graves. Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants, mais l’indifférence des bons…puis, à la fin, nous nous souviendrons, non pas des maux de nos ennemis, mais du silence de nos amis ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here