La Dynamique Unitaire : Deux dates à retenir.

0
566
Dynamique unitaire en démonstration.

L’assemblée générale de la Confédération  Syndicale Dynamique Unitaire (DU) tenue le 28 novembre) à Awendje dans la 4ème arrondissement de Libreville a débouché sur deux grandes décisions : La grève de 3 jours qui sera organisée du 10 au 12 décembre et la grande marche noire du 18 du même mois.

Ces orientations ont été données au stade de basket d’Awendje,  quartier général de DU aux nombreux travailleurs du secteur public, parapublic et privé par Simon Ndong Edzo, le premier vice-président  de DU et ses camarades  dans l’optique de protester contre les mesures d’austérité prises par le gouvernement gabonais lors du conseil des ministres tenu le 21 juin dernier.

L’actualité politique n’a pas été oubliée lors de cette rencontre. La marche Noire du 18 décembre participera de la volonté des leaders syndicaux de DU et d’autres mouvements associatifs de pousser à la démission la présidente de la Cour Constitutionnelle Marie Madeleine Mborantsuo.

Il vous souviendra que la présidente de la CC avait pris l’initiative d’autoriser le vice-président de la République Pierre Claver Maganga Moussavou à présider un conseil des ministres  en l’absence du chef de l’Eta Ali Bongo Ondimba,  hospitalisé en Arabie Saoudite, en violation de la Constitution dans son article 13. Cette décision unilatérale du juge constitutionnelle  a occasionné de vives revendications de la part de l’opposition et de la société civile. Les syndicalistes emboiteront donc le pas à Eyeghe Ndong qui a vu ses différentes communications  empêchées par le ministère de l’intérieur.

Il faut simplement espérer que cet appel à protester ne cache pas une rancune quand on se souvient de la débâcle de certains leaders syndicaux lors des élections couplées d’octobre dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here