La déclaration de politique générale du Premier ministre gabonais a-t-elle encore un intérêt ?

0
839
Rose Christiane Ossouka Raponda, Premier ministre gabonais

Au fil des années, la déclaration de politique générale prononcée par le Premier ministre devant l’Assemblée nationale est devenue une tradition républicaine. Elle permet au Premier ministre de présenter les grandes orientations des réformes à venir.

Cette procédure permet de solliciter la confiance de l’Assemblée nationale à l’issue de la déclaration. L’article 28a de la Constitution dispose que : « Dans un délai de 45 jours au plus, après sa nomination et après délibération du Conseil des Ministres, le Premier ministre présente devant l’Assemblée Nationale son programme de politique générale qui donne lieu à un débat, suivi d’un vote de confiance. Le vote est acquis à la majorité absolue des membres de l’Assemblée Nationale. »

L’objectif de cette déclaration sera d’expliquer ce que sera la mise en œuvre de l’action gouvernementale  et l’occasion pour le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda à la fois de fixer le calendrier politique mais également les chantiers législatifs pour atteindre les objectifs de l’exécutif.

En effet, le gouvernement, par la voix de son Premier ministre, devra annoncer, son plan de relance très bientôt. Après une mise à l’arrêt sans précédent du Gabon depuis l’apparition du Covid-19, il s’agit de donner des perspectives économiques pour le second semestre 2020. Mais ce sera un travail d’équilibriste pour le gouvernement Ossouka.

D’une part, il faut relancer l’activité économique alors que le PIB du pays a connu une baisse historique au deuxième trimestre et que les entreprises affichent un surendettement inquiétant. D’autre part, il faut répondre à l’aspiration des Gabonais pour un monde d’après, plus durable, appelé de leurs vœux pendant l’instauration de l’état d’urgence.

Le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda fixera des priorités, elle créera un agenda, avec un calendrier, des chiffres et une méthode car tout n’est pas arbitré au détail près mais, en matière budgétaire, il y aura quelques pistes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here