Des compteurs d’eau dérobés à SOTEGA.

0
997

Les populations du quartier Nkembo-SOTEGA (Rond point de la démocratie) dans le deuxième arrondissement de Libreville, ont reçu la visite de vandales dans la nuit du 1er au 2 septembre. Le butin, près d’une dizaine de compteurs d’eau et une vanne d’arrêt cisaillés et emportés, PL 043 302 000, occasionnant une fuite d’eau qui est une énorme perte pour le réseau et les ménages.

Ce énième acte de délinquance est vraisemblablement le fait d’une bande intéressée par le laiton (matière première pour la fabrication du compteur), qui est revendu sur le marché noir.

Pour rappel,  le compteur d’eau est un appareil de mesure permettant d’évaluer la consommation d’eau d’une installation. Ainsi, le coût du traitement de l’eau étant très important, la surveillance et le calcul exact de la consommation est une nécessité pour les consommateurs et la Société d’Energie et d’eau du Gabon (SEEG) qui importe ces compteurs.

Phénomène récurrent ces derniers temps à Libreville, le vol des compteurs d’eau prend de l’ampleur et compromet les efforts visant à faciliter l’accès à l’eau potable dans nos quartiers. Il est temps que le gouvernement et la SEEG saisissent les autorités judiciaires pour une enquête qui permettra de démanteler ces bandes et mettre un terme à de tels actes d’incivisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here