Justin Ndoudangoye : Des soutiens au forceps !

0
1207
L'honorable Justin Ndoundangoye

Les populations du G2 de Franceville dans la province du Haut-Ogooué ont tenus à manifester leur préoccupation et leur mécontentement sur d’une part, la non-livraison depuis trois ans des étals du marché public de Potos dans le 1er arrondissement de Franceville, et d’autre part sur l’arrestation de Justin Ndoudangoye.

A propos de la fin des travaux du nouveau marché, il était question de revitaliser cette artère de la capitale provinciale du Haut-Ogooué identique depuis plus de trente ans. Rappelons que le marché de Potos a été partiellement détruit dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre 2016 par un incendie d’une rare violence favorisé par des branchements électriques anarchiques. C’est dans cette optique que les travaux du  nouveau marché central  de Franceville à l’architecture futuriste ont été lancés le 17 août 2017 par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba pour une livraison prévue précédemment en octobre 2019 dernier.

En effet, l’ouvrage s’étale sur une superficie de 12 000 m2, et devrait se composé de 230 boxes de 14, 5 m2 chacune. 6000 m2 sont consacrés exclusivement aux étals.

Concernant la détention de l’honorable Justin Ndoudangoye, soupçonné pour détournement de fonds public et de blanchiment d’argent dans le cadre de l’opération scorpion, le collectif des populations du G2 disent que trop c’est trop. Le peuple est souverain, et c’est au nom de cette souveraineté en l’absence de preuves palpables et convaincantes contre Monsieur Ndoudangoye, que les populations exigent sa libération sans délai.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here