Intrigues de Palais. BLA, l’homme de l’Emergence réelle et durable au Gabon.

0
933
Brice Laccruche Alihanga, un homme au service de son pays.

Depuis l’avènement au pouvoir du Président Ali Bongo Ondimba, jamais un de ses principaux collaborateurs, fut-il son directeur de cabinet, n’a suscité autant d’intérêt et passions dans des opinions diversement variées. Au point que le concerné, Brice Laccruche Alihanga, soulève ses derniers temps le génie créateur de certaines plumes nationales et parfois internationales les plus acérées en matière du sensationnel.< Sans toutes fois constituer des facteurs éminemment compétent des faits. Il y'a bien eu des compatriotes qui ont précédé Brice Laccruche Alihanga à cette fonction. En effet, Brice Laccruche Alihanga a la particularité d'être un homme de terrain qui sait privilégié le sens de l'action au détriment du somptueux et du faste. Surtout pour avoir démystifier les fonctions occupées au palais présidentiel. Que d'aucuns confondaient à des royalties. BLA ; pseudonyme attribué à Brice Laccruche Alihanga par ses milliers de fans ; dans le domaine de la gouvernance économique, en particulier dans le domaine du développement humain et de participation politique, a obtenu de bons points contrairement à ses prédécesseurs. Ses performances efficaces qui ont orienté à une plus grande action dynamique de la présidence de la république en faveur du programme politique du chef de l'État. En effet, lors du premier septennat d'Ali Bongo Ondimba une grande partie de l'échec de son mandat avait été attribué en partie à certains de ses collaborateurs d'alors. Depuis la nomination de Brice Laccruche Alihanga, qui tenait se départir des ses pratiques rétrogrades, les choses semblent aller de mieux en mieux. Dans la mesure où il y'a désormais plus d'action et lisibilité de la part du cabinet présidentiel qui élargi son champ par des réformes qui font jalousé et cadres parfaitement avec la vision de Président de la République. Contrairement à ses prédécesseurs, l'actuel Directeur de cabinet d'Ali Bongo Ondimba doit sa popularité à la multiplicité de son engagement politique en faveur du chef de l'État. C'est dire la redoutable force de mobilisation qui est sienne. C'est d'ailleurs en lieu et place des partis politiques traditionnellement regroupés au sein de la majorité que 'BLA', à travers son mouvement associatif l'AJEV (Association des jeunes volontaires émergents) avec plus 30 000 adhérents, a fortement rassemblé en faveur de la victoire d'Ali Bongo Ondimba à l'élection présidentielle de 2016. L'objectif de 'BLA' étant de favoriser l'insertion de la jeunesse (plus de 60% de la population) au sein de la société gabonaise à travers l'amélioration du système éducatif et la formation ou encore la promotion de l'employabilité, la méritocratie et l'autorisation des jeunes. Comme il fallait s'y attendre, cet engagement à plutôt attisé des inimitiés de la part de ses adversaires. Au point d'affubler 'BLA' de prétentions et ragots les plus séniles. Ce qui ne semble nullement ébranlé l'homme. Qui inlassablement, mène serein et confiant, son action pour une émergence réelle et durable pour le Gabon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here