Il avale le pouce gauche de l’autre à cause d’un fond de whisky.

0
680
Carrefour Ebacater, à 3 kilomètres de Dragages, dans le 6ème arrondissement de la commune de Libreville.

Incroyable mais vrai. C’est le moins que l’on puisse au regard de la scène de cannibalisme que viennent de vivre les populations d’Ebacater- Montalier. Un sujet camerounais croqué et avalé le pouce d’un togolais le vendredi 7 décembre aux environs de 16 heures.

En s’échangeant de coup de poings le camerounais va se  saisir de  la main gauche de son ami, croque le pouce gauche avant de l’avaler et cela sous le regard médusé des riverains qui ne s’expliquent pas jusqu’alors les mobiles de cette bagarre aux relents cannibalistes. D’après certains témoins le camerounais aurait même tenté d’aller  plus loin en cherchant à arracher la lèvre inférieure du Togolais mais en vain.

Selon les témoignages recueillis sur place, les deux amis auraient laissé un fond  de whisky dans un bistro, le togolais serait passé avant son compère ce qui n’a pas plus à l’autre qui en voulant étancher sa soif constate que l’autre l’avait devancé. En se croisant la dispute va prendre des proportions inquiétantes, suivie de l’échange de coup de poings avec pour conséquence la disparition du pouce gauche et de la détérioration de la lèvre inférieure.

Cette incompréhension autour d’un fonds de whisky, suggère une fois  de plus que ce  quartier du 6ème arrondissement vit désormais dans une forme de sorcellerie entretenue par des expatriés. Pour l’heure, le Camerounais rode dans le quartier et ses environs sans être inquiété. Il paraît que le Camerounais n’est pas à son premier forfait il aurait commis un acte semblable avant de venir s’installer à Ebacater.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here