Gabon/Faire connaître le CAPAL aux populations

0
659

Le coupure du ruban au couleur du drapeau national par le Premier Ministre Franck Emmanuel Issoze Bgondet, ce samedi 17 décembre a constitué le démarrage de la journée porte ouverte au centre d’Appui de la Pêche Artisanale de Libreville (CAPAL) avec la présence des poissons frais et fumés sur les étales et d’autres produits Halieutiques.
Le ministre de l’Economie Forestière, de la pêche et de l’aquaculture, Estelle Ondo a relevé les difficultés que rencontrent les pécheurs avant de revenir sur la relance de centre situé dans la zone industrielle d’Oloumi. « Le centre d’appui à la pêche artisanale de Libreville fonctionne tant bien que mal d’abord avec le ralentissement des activités en 2012, et les contrôle multiples des pécheurs tout au long du trajet ce qui ne facilite pas la tâche des pêcheurs. En 2016 par contre l’on a enregistré l’amélioration des voies d’accès, de l’augmentation de fournitures en glass, de la dégustation de 30% de démarcation et autres » a souligné Estelle Ondo, Ministre de l’Economie Forestière.
A cet effet, le Premier Ministre et ses invités ont visités les différentes les différents stands dressé pour la circonstance avant l’étape de l’acheminement des produits au quai du centre suivi de leur commercialisation et enfin se retrouvés dans les ménages.
L’objectif de cette journée porte ouverte qui mérite d’être pérennisé est de construire des infrastructures modernes et améliorer l’activité des pêcheurs afin de consommer le poisson pêché au Gabon à moindre coût.
Le centre d’appui à la pêche artisanale de Libreville qui a été inauguré en septembre 2011 est un don du Japon financé à hauteur de 7 milliards de francs CFA. Seul trois chef-lieu de province bénéficie d’un centre d’appui à la pêche artisanale à savoir Port-Gentil (Ogooué-Maritime, et Lambaréné ( Moyen-Ogooué).

Mebek

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here