Gabon/Victoire Issembe Lasseni Duboze/Election présidentielle de 2023: Le retour de la candidate fait sensation.

0
636
Victoire Issembe Lasseni Duboze, une femme résiliente à la conquête du pouvoir

Depuis l’annonce de sa candidature à l’élection présidentielle de 2023 le mardi 7 mars dernier à Libreville, Victoire Issembe Lasseni Duboze concentre l’attention des réseaux sociaux et de la presse gabonaise. Son irruption sur le devant de la scène présidentielle révèle surtout à quel point la politique gabonaise reste un monde d’hommes.

Ancienne députée, sénatrice, ministre, hiérarque du Parti democratique gabonais (PDG), Victoire Issembe Lasseni Duboze née le 17 novembre 1952 à Grand-Bassam (Côte d’Ivoire) d’un Gabonais et d’une Sénégalo-Gabonaise, est dotée d’un charisme particulier, mais aussi un talent hors pair pour se mettre du monde à dos. Elle cherche à exister et c’est humain. Candidate à l’élection présidentielle de 2023, elle dispose d’une tribune pour continuer à s’exprimer. Sa prédilection pour les sujets de société, sa manière très personnelle de préserver sa liberté, ont chamboulé les règles du jeu, plongeant politiques et observateurs dans la perplexité. Peu importe, le décor est planté. Est-ce que Victoire Issembe Lasseni Duboze est à la hauteur de ce qu’attendent des milliers de Gabonais qui ont envie que ça change, et que ça change vraiment ? Se rend-elle compte de l’ampleur de la tâche ? Peut-elle porter des idées, des valeurs, un projet ? Visiblement, elle a envie d’incarner ce Gabon.

En vérité, elle veut en finir avec le « deux poids, deux mesures », ce système qui réserve sa sévérité aux faibles et son indulgence aux puissants. Surtout, son retour au premier plan a bouleversé les codes politiques. Or, les Gabonais ne sont pas rompus au discours politique féminin. Pourtant, certains hommes politiques avaient promis monts et merveilles à ceux qui voteraient pour eux. Il est temps peut-être temps qu’une femme soit présidente de la République. Aujourd’hui, les Gabonais ont besoin d’un dirigeant aguerri. Ils ne laisseront pas faire n’importe quoi à la présidentielle de 2023. C’est vrai de la plupart des politiques, mais c’est vrai plus particulièrement de Victoire Issembe Lasseni Duboze : elle ne renonce jamais, elle n’abandonne jamais, quelques soient les déconvenues. C’est difficile parce qu’à un moment on sent aussi que l’histoire est en train de s’écrire, que les Gabonais vont faire un choix crucial.

On ne le dira jamais assez, de façon prosaïque d’abord, la politique, on la fait pour rendre service aux autres. Mais, au juste, le commun des Gabonais sait-il ce qu’est la politique ? Faire de la politique c’est, de façon générale, dans une société donnée, mettre en place une véritable organisation et, de réaliser son développement. Hélas aujourd’hui, faire de la politique au Gabon c’est plus se servir, servir les siens dans un rythme effrené entre népotisme, mensonges et intérêts personnels. L’intérêt général est relegué au second plan, aucune promesse électorale n’est tenue. Dans cette jungle, malgré les cris d’orfraie, l’hypocrisie, une femme, Victoire Issembe Lasseni Duboze, vient de gagner un combat, en se déclarant avec fermeté et surtout vision panoramique candidate à l’élection présidentielle de 2023. C’est l’anticipation, l’obstination, la force, le don de soi.

Le Gabon a des envies de changement. Et si ce changement, c’était maintenant Victoire Issembe Lasseni Duboze ? Si les Gabonais veulent qu’il y ait une alternative démocratique, sociale, écologique à ce qui se passe aujourd’hui, il va falloir être prêt pour incarner cette alternative.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here