Gabon : SETRAG/ Des ponts pour la population

0
364
Une vue d'une livraison d'une passerelle par les agents de SETRAG.

La mise en place des  passerelles  dans la commune d’Owendo au sud de Libreville,  répond de la volonté des dirigeants de  SETRAG de soulager  les usagers  résidant dans les zones marécageuses en cette saison pluvieuse pour permettre  à cette dernière de se déplacer en toute sécurité empruntant les  passerelles pendant et après la pluie.  

En gros, le montant de cet investissement de 48 millions de francs CFA que la Setrag a consenti pour la  construction des passerelles au quartier dit Petit village dans la commune D’Owendo est salutaire au regard du nombre des habitants.

Pour la société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG), il s’agit de faciliter le déplacement   des résidents des zones où on enregistre des inondations  en construisant trois passerelles permettant de désenclaver cette zone marécageuse et difficile d’accès en toutes saisons.

Pour ce qui est de la fiche technique des ouvrages,  la première passerelle est longue de 79 mètres et 1,5m de large, a été entièrement construite et financée par la SETRAG, contrairement aux deux autres qui, par contre, sont le fruit de réfections. Ils sont longs de 11mètres et large de 3 mètres. Il faut rappeler que les  installations étaient rongées par la rouille du fait de la durée et des intempéries. Ils étaient devenus impraticables et causaient plusieurs accidents, nous a laissé entendre un riverain.

Aujourd’hui en béton armé, ces nouvelles installations sont une bénédiction pour ces populations en cette période de saison de pluie.

 “Nous remercions l’entreprise SETRAG pour ces passerelles qui améliorent nos conditions de vie. Avant nous étions enclavés, nous nous abstenions de nous rendre au travail après une pluie et ne pouvions pas rentrer chez nous à une certaine heure parce qu’il fallait escalader à gauche ou à droite. Aujourd’hui ce n’est qu’un lointain souvenir grâce à la SETRAG qui a répondu favorablement à notre sollicitation. Nous ne pouvons que dire merci, en moins de trois mois de travaux nos vies ont changé. Nous pouvons désormais sortir de chez nous bien habillés sans avoir à transporter plusieurs paires de chaussures comme par le passé “, s’est réjoui Jean -Pierre, le porte- parole des riverains venus nombreux manifester leur gratitude et reconnaissance à l’endroit de la Setrag qui, une fois de plus leur a sorti de l’isolement.

C’est tout joyeux que les riverains ont accompagné les représentants de la Setrag, ils ne leur reste plus qu’à en faire un bon usage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here