Gabon/Sénat : James Rogombe au nom d’Albert Richard Royembo.

0
1287
James Rogombe (à gauche) et circonstance Albert Richard Royembo (à droite)

L’ajevien des ajeviens de la Commune d’Omboue sera un jour en phase avec lui-même.

Voulant contourner son mentor de circonstance Albert Richard Royembo, qui rêve également une fonction de ministre d’Etat aux transports, Jami Rogombe n’est pas un élu Local à la petite semaine.

Vivant de trahison en trahison, après avoir trahi son ancien patron Michel Mboussou, l’ancien délégué provincial de la CNAMGS jure que son règne est arrivé, que fameux soutien du camarade Royembo est un lointain souvenir pour lui.

Snobant le vénérable Engongah qui ne supporte plus l’arrogance et l’impolitesse du disciple de Noël Mboumba, en sa qualité de président de la communication des affaires économiques.

Sieur James Rogombe n’ayant pas l’étoffe pour présider cette commission et n’ayant aucune expérience à l’instar de François Engongah Owono alias Eboué dont l’arrogance et les écarts de langage envers l’ancien ministre de l’éducation nationale sont monnaie courante.

Ses collègues vénérables sénateurs ne cessent d’interpeller James Rogombe sur ses incartades envers Eboué. Mais, l’arrogant refuse et ne cesse de multiplier les humiliations envers le dignitaire Engongah Owono.

Malika Ngoulou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here