Gabon/Secteur pêche : Cérémonie de lancement de la formation des « poissonniers ».

0
348
Vue des invités

Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Pascal Houangni Ambouroue a procédé ce lundi 23 janvier au lancement officiel du programme de formation des entrepreneurs spécialisés en transformation des produits de pêche, c’est-à-dire dans le domaine de poissonnier au sein du Centre d’appui à la pêche artisanale de Libreville (CAPAL) situé dans le 5e arrondissement de Libreville. C’était en présence entres autres du ministre de l’Emploi, de la Fonction publique et du travail, Madeleine Berre, et du ministre de la Formation professionnelle, et de l’apprentissage chargé de l’insertion des jeunes Raphael Ngazouze, du Directeur général de Ceca-Gadis Jean Bernard Boumah.

La formation du jour avait pour objectif de donner aux apprenants les notions de bonnes pratiques dans le domaine de l’écaillage du poisson, mais aussi une meilleure maîtrise de la chaîne de froid et de l’hygiène. Ces derniers ont bénéficié de l’expertise de deux formateurs issus du groupe Ceca-Gadis, partenaire technique de l’évènement. Lesdits formateurs ont effectué des démonstrations (écailler, vider, faire la découpe, lever des filets) sur les poissons tels que le capitaine, bécune, poisson rouge, poisson sole. Rappelons que la formation de poissonnier consiste à professionnaliser cette activité en formant des jeunes Gabonais aux différentes techniques de transformation du poisson, notamment l’écaillage, l’étêtage, l’éviscérage, le filetage entre autres. Des attestations de participations ont été remises aux bénéficiaires de la formation. D’ailleurs, le ministre de la Pêche a annoncé que « la présente formation donnera lieu à un arrêté accordant la priorité de poissonniers aux jeunes Gabonais ». De plus, le parrain de ladite formation le Premier ministre Alain-Claude Bilie By Nze a offert une enveloppe aux apprenants, qui ont aussi reçu un important don en materiel du groupe Ceca-Gadis.

Les formateurs en pleine démonstration avec les apprenants

En outre, le ministre de la Pêche Pascal Houangni Ambouroue a procédé à « la réouverture officielle du Corridor de Pêche situé dans la zone de l’estuaire du Komo, ainsi que le lancement d’une opération conjointe avec les administrations associées, visant l’interdiction des zones de débarquements non identifiées qui font l’objet d’un trafic illicite, au détriment des centres de pêche, de plus en plus vidé de leur matière première, faisant ainsi exploser la mercuriale ».

Après son lancement au CAPAL, cette formation au profit des transformateurs des produits de pêche s’étendra sur tous les centres de pêche du territoire national. Car, elle a pour objectif de toucher 1200 à 2000 poissonniers, répertoriés dans l’ensemble du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here