Gabon : Rose Christiane Ossouka et Vincent Massassa dans une fréquentation pernicieuse.

0
1152
Ossouka Raponda et Vincent Massassa (à gauche)

Le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda, est allée inaugurer pompeusement de la latérite, dans le nouveau village Biniomi en présence de son corrupteur Paul Massassa, ministre du Pétrole. Ce dernier n’est nullement inquiété jusque-là par la justice gabonaise. Le ministre de la Lutte contre la corruption gagnerait à se procurer du paracétamol pour calmer ses maux de tête.

Nous sommes bien dans le département de la Mpassa situé dans la province du Haut-Ogooué, où Ossouka Raponda entretient une relation malsaine avec Vincent Massassa qui voulait pourtant corrompre cette dernière avec des sacs d’argent. Rappelons que Rose Christiane Ossouka Raponda, avait déjà inauguré un chantier de ce genre à  Angondjé dans le nord de Libreville avec moins de cent appartements livrés, mais qui en réalité compte des milliers d’autres dont la reprise des travaux est retardée.

Décidément, Ossouka Raponda est devenue le Premier ministre en charge des chantiers non exécutés pour plaire à Ali Bongo Ondimba. Ce dernier, n’a plus certainement le temps matériel pour descendre sur le terrain afin de voir de visu cette  belle moquerie qui consiste à le tuer politiquement. C’est une manœuvre pour railler sur Ali Bongo Ondimba le jour de la campagne, autrement dit Ossouka Raponda ne comprend rien à la politique.

Rose Christiane Ossouka Raponda, sentant l’échec venir a préférée tourner le dos à certains quartiers du grand Libreville pour aller faire le show à Franceville afin de plaire à Ali Bongo Ondimba. Donc, elle ne voit pas les nids-de-poule et autres trous qui décorent les rues et les boulevards de Libreville. Du vrai n’importe quoi !

En ce moment, le chef de l’Etat a besoin de gagner en temps sur ses promesses non tenues. Quelle honte !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here