Gabon : Réactivation du comité de riposte contre la fièvre hémorragique Ebola.

0
714
Denise Mekam'ne, ministre d'Etat, ministre de la santé et de la famille.

La réapparition de la fièvre hémorragique Ebola en république démocratique du Congo(RDC), a permis au ministre d’Etat,  ministre de la santé et de la famille  du Gabon, Denise Mekam’ne Edzidzi de remettre en place  le comité de riposte contre cette maladie.

Une réunion présidée par le ministre d’Etat, ministre de la santé et de la famille  avec les experts dudit département  a conduit au membre du gouvernement de prendre des dispositions  en termes de prévention.  « C’est par une lettre du ministre de la santé du Congo  qu’une épidémie d’Ebola sévissait en RDC. Nous pensons que pour la protection de nos populations réunir  toutes les  personnes  qui  se déploient autour de cette question.  Donc, il nous faut réactiver le comité d’éveil sanitaire  sur la maladie Ebola », a déclaré Denise Mekam’ne, ministre d’Etat, ministre de la santé et de la famille.

Aussi, le responsable des opérations d’urgence du programme de réponse aux urgences  de l’organisation mondiale de la santé(OMS), Gabon, le Dr Demba Lubambo a édifié sur la situation de la maladie qui sévit  dans le Nord- Ouest de la république démocratique du Congo.

 

« En effet, il y a une alerte, nous avons déjà une équipe à Mbandaka dans  la province de l’Equateur. Quelques cas  suspects d’Ebola ont été  détectés depuis samedi dernier, en gros il est question de 19 cas dont 17 décès ». Et le Dr Demba Lubambo a invité les pays de la sous- région de prendre les dispositions  qui s’imposent  pour une riposte efficace.

Avant d’ajouté, « le risque est élevé au niveau de la république démocratique du Conco, mesuré au niveau régional et bas au niveau mondial ».

A titre de rappel ; la fièvre hémorragique Ebola a déjà été enregistré au Gabon à deux reprises, notamment en 1996 où l’épidémie avait fait au Moins 66 morts, alors qu’en 2001, l’on avait connu 11 décès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here