Gabon : Qui sera responsable du décès de Jean Remy-Yama à la prison centrale de Libreville ?

0
599
Jean Remy Yama sous assistance respiratoire

L’état de santé de Jean Remy Yama se dégrade de jour en jour à la prison centrale de Libreville où il a été placé sous mandat de dépôt depuis le 2 mars dernier, dans le cadre de l’affaire Serpentin. Pourtant, certains enseignants du supérieur affirment avoir reçu des maisons clé en main, d’autres des parcelles, pendant qu’un groupuscule d’enseignants semble être content de l’incarcération de Jean Remy Yama qui est maintenant sous assistance respiratoire. Finalement en cas de décès, qui sera responsable ?

Ainsi, en dépit d’une quarantaine de garanties de représentation présentées à la juge d’instruction Charlène Magalie MAKOBIA OYÉ, il est placé en détention préventive pour “abus de confiance”. Il est difficile pour Jean Remy Yama de recouvrer la liberté comme si ce dernier était à l’origine d’un coup d’Etat manqué.

Avant son arrestation Jean Remy Yama souffrait déjà des problèmes de santé respiratoires accompagnés d’autres pathologies, mais depuis qu’il séjourne à sans famille, il est donc contraint de porter un dispositif médical appelé appareil respiratoire. Même à son pire ennemi l’on ne souhaiterait pas un tel traitement. Dans la vie, l’on devrait savoir que nul n’est éternel sur terre et que l’on finit toujours par être enterré riche ou pauvre. Le sommeil est un exemple de notre passage sur terre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here