Gabon : Pour la promotion et le développement de l’aquaculture commerciale en Afrique centrale

0
345
Une vue de la banderole de l'atelier sous-régional

Du 25 au 29 Avril 2022, le Bureau Sous-régional de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pour l’Afrique centrale, organise à Douala au Cameroun, un atelier sous-régional sur le renforcement des capacités pour le financement de l’aquaculture commerciale en Afrique centrale.  

Cet atelier de formation vise à renforcer les capacités des agents des administrations en charge de l’aquaculture, des opérateurs privés investissant dans l’aquaculture commerciale, ainsi que des chargés d’affaires des institutions de financement en charge de l’analyse du financement des projets de développement rural dans les pays d’Afrique centrale à développer le sens des affaires en aquaculture, afin de faciliter la transformation de l’aquaculture en Afrique d’un secteur financé par des fonds publics, axé sur la subsistance et non viable à un secteur privé économiquement dynamique et contributif à la diversification des économies.

Les travaux de cette rencontre se dérouleront en présentiel depuis la ville de Douala et en virtuel via zoom. Une trentaine de participants en provenance du Cameroun, du Congo, du Gabon et la République démocratique du Congo où l’aquaculture commerciale prend son essor, sont attendus.

Les participants comprendront des agents du Secrétariat Exécutif de la Commission Régionale des Pêches du Golfe de Guinée (COREP), des agents du secteur public en charge de l’aquaculture et des opérateurs économiques de chaque pays impliqué dans l’aquaculture commerciale, mais également des chargés d’affaires d’institutions financières de la sous-région impliqués dans l’analyse du financement des projets de développement rural.

Les participants seront initiés aux éléments techniques de la pratique de l’aquaculture en entreprise et aux principes économiques et financiers de l’aquaculture commerciale. Des exercices de groupe et des présentations seront au programme durant ces 5 jours.

Plusieurs résultats sont attendus au sortir de cet atelier, notamment l’identification des paramètres économiques et des contraintes qui impactent la rentabilité économique et financière des projets aquacoles, et le développement de ce secteur en Afrique centrale, mais également la formulation des solutions pour lever ces contraintes.

L’atelier fera l’objet d’une évaluation et des recommandations seront faites pour favoriser la mise à échelle en Afrique centrale de l’utilisation des outils d’analyse de la rentabilité des investissements aquacoles développés par la FAO.

Cet atelier rentre dans le cadre du projet du sous-régional « Renforcement des capacités pour le financement de l’aquaculture commerciale en Afrique centrale » visant à outiller les pays de la sous-région de la zone COREP en matière de promotion du fi­nancement adapté d’une aquaculture commerciale pour soutenir durablement et signi­cativement la production aquacole en Afrique centrale et contribuer efficacement à la diversi­fication des économies de ces pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here