Gabon : Lancement de la caravane sur la santé sexuelle et de la reproduction

0
262
Les élèves du lycée Paul Indjendjet Gondjout posant avec les membres du gouvernement

En vue  du Programme gouvernemental Gabon Égalité, le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong assisté de son Ministre Délégué, Madame Justine Libimbi épouse Mihindou et le Ministre de l’Education Nationale chargé de la Formation Civique, Madame Camélia Ntoutoume-Leclercq, ont procédé le vendredi 22 avril, au lancement de la caravane itinérante de sensibilisation sur la santé sexuelle et reproductive (SSR) et sur la précarité menstruelle en milieu scolaire.

C’est le gymnase du complexe Lycée Paul Indjendjet Gondjout qui a servi de cadre de la rencontre entre les membres du Gouvernement et les élèves en présence des Responsables des Associations des parents d’élèves, du personnel pédagogique ainsi que de l’inter-coopérative des établissements publics de Libreville.

L’objectif de cette caravane est d’offrir des services de contraception et d’hygiène menstruelle (informations, counselings, consultations SSR et PF, contraceptifs) à au moins 20 820 élèves dans les établissements publics et privés du Grand Libreville.

De manière spécifique, il s’agira entre offre d’offrir des consultations gratuite de SSR aux élèves qui le demandent, de distribuer 62 460 préservatifs masculins, de faciliter et le choix de protections périodiques de qualité aux élèves nécessiteuses, de contribuer à lever les tabous et la stigmatisation relatifs aux menstruations, de sensibiliser à la précarité menstruelle et à l’importance d’une bonne hygiène et santé intimes, de distribuer au moins 5 000 paquets de protections périodiques.

Conformément à la feuille de route Gabon Egalité, cette campagne concerne d’une part, l’amélioration de l’accès aux services de SSR/contraception à travers des actions de proximité. Eu égard au taux de scolarisation élevée dans notre pays, le milieu scolaire offre l’opportunité de toucher une large part d’adolescents et jeunes et d’autre part, la mesure 2.3 relative à la précarité menstruelle pour répondre aux difficultés des filles à gérer leurs au cours de leur scolarité et prévenir des conséquences qui en découlent notamment l’absentéisme, l’abandon et/ou l’exclusion du système scolaire.

Pour le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales : « Cette caravane entre dans le cadre du programme Gabon Egalité sous l’impulsion de la Première Dame du Gabon, Madame Sylvia Bongo Ondimba avec des actions fortes qui visent à assurer la sécurité sexuelle de la reproduction. Aujourd’hui, avec les jeunes du Complexe Paul Indjendjet Gondjout, nous avons insisté sur trois types de contraceptions notamment la contraception comportementale (l’abstinence), la contraception mécanique (ensemble des méthodes qui permettent d’éviter des grossesses) et la contraception chimique avec l’utilisation de la pilule. Notre objectif est d’éviter les conséquences liées aux MST, aux grossesses précoces, aux avortements et de privilégier leurs études».

Pour le Ministre de l’Éducation nationale : « en 2022, la SSR ne doit plus être un sujet tabou. Il fallait sensibiliser les enfants pour les amener à commencer tardivement leur vie sexuelle et pour ceux qui sont sexuellement actifs, nous les avons invités à utiliser les méthodes contraceptives. Concernant la précarité menstruelle et grâce à la Première Dame, des serviettes hygiéniques ont été mises à la disposition des infirmeries scolaires »

Il convient de signaler que cette caravane, qui se déroulera du 25 avril au 11 mai 2022, concerne le Complexe Léon Mba, Lycée Paul Indjendjet Gondjout, Institut Immaculée et la Fondation Mbélé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here