Gabon : Point de la vaccination du mardi 25 mai

0
373
Vaccin contre le Covid-19

Pour ce qui est de la journée du mardi 25 mai sur  la vaccination, 18 centres sont ouverts dans les provinces de l’Estuaire, de l’Ogooué-maritime, du Haut-Ogooué, de l’Ogooué-Lolo, de la Nyanga, de la Ngounié, du MoyenOgooué, de l’Ogooué-Ivindo et du Woleu-Ntem. Il y a eu 733 vaccinés aujourd’hui parmi lesquels 212 ont reçu la 2ème dose et 521 la 1ère dose.

Ces derniers sont répartis ainsi qu’il suit : Province de l’Estuaire : 312 volontaires ont reçu leur 1ère dose ce 25 mai, portant le nombre total de vaccinés dans la province à 11158 : – CHUL : 81 vaccinés sur 81 volontaires portant le nombre total de personnes éligibles vaccinées à 2252 ; – CHUO : 65 vaccinés sur 68 volontaires portant le nombre total de personnes éligibles vaccinées à 2411 ; – CHUMEFJE : 39 vaccinés sur 40 volontaires portant le nombre total de personnes éligibles vaccinées à 1360 ; – Hôpital de Campagne d’Akanda : 17 vaccinés sur 19 volontaires portant le nombre total de personnes éligibles vaccinées à 512 ; – HIAOBO : 34 vaccinés sur 34 volontaires, portant le nombre total de personnes éligibles vaccinées à 1414 ; – HIAA : 31 vaccinés sur 38 volontaires portant le nombre total de personnes éligibles vaccinées à 908 ; – Hôpital de la Coopération Sino-gabonaise : 45 vaccinés sur 52 volontaires portant le nombre total de personnes éligibles vaccinées à 2301.

Dans l’arrière pays :  Province de l’Ogooué-Maritime : Nombre total de vaccinés dans la province : 836 CHR Ntchengue : 23 vaccinés sur 24 volontaires portant le nombre total de personnes éligibles vaccinées à 836.Province du Haut-Ogooué : 10 volontaires ont reçu leur 1 ère dose le 25 mai, portant le nombre total de vaccinés dans la province à 519. – CHR Amissa Bongo de Franceville : 10 vaccinés sur 10 volontaires portant le nombre total de personnes éligibles vaccinées à 210. – Hôpital de la Coopération Sino-gabonaise : 0 vacciné sur 0 volontaire portant le nombre total de personnes éligibles vaccinées à 248. – Hôpital Marcel Abéké de Comilog : 0 vacciné sur 0 volontaire, portant le nombre total de personnes éligibles vaccinées à 61. Province de l’Ogooué-Lolo : Nombre total de vaccinés dans la province : 29 CHR Paul MOUKAMBI : 6 vaccinés sur 6 volontaires portant le nombre total de personnes éligibles vaccinées à 29. Province de la Nyanga : Nombre total de vaccinés dans la province : 33 CHR Benjamin NGOUBOU : 5 vaccinés sur 5 volontaires portant le nombre total de personnes éligibles vaccinées à 33. Province de la Ngounié : Nombre total de vaccinés dans la province : 145 CHR de Mouila : 30 vaccinés sur 35 volontaires portant le nombre total de personnes éligibles vaccinées à 145. Province du Moyen-Ogooué : 5 volontaires ont reçu leur 1 ère dose le 25 mai, portant le nombre total de vaccinés dans la province à 110. – CHR Georges RAWIRI : 22 vaccinés sur 22 volontaires portant le nombre total de personnes éligibles vaccinées à 77. – CERMEL : 14 vaccinés sur 14 volontaires portant le nombre total de personnes éligibles vaccinées à 33. Province de l’Ogooué-Ivindo : Nombre total de vaccinés dans la province : 51 CHR Omar BONGO ONDIMBA : 35 vaccinés sur 35 volontaires portant le nombre total de personnes éligibles vaccinées à 51.Province du Woleu-Ntem : Nombre total de vaccinés dans la province : 68 CHR d’Oyem : 28 vaccinés sur 31 volontaires portant le nombre total de personnes éligibles vaccinées à 68. Au total, à ce jour, 13590 volontaires se sont présentés dans les différents sites, et 12949 (95%) personnes éligibles ont été vaccinées, parmi lesquelles 79% (n=10265) étaient des hommes, 10% (n=1298) avaient plus de 60 ans, 9,4% (n=1222) étaient hypertendues, 4% (n=483) étaient diabétiques.

Aussi, 7669 volontaires au total ont reçu leur 2ème dose de vaccin. Aucun effet secondaire majeur n’a été rapporté. La vaccination est une mesure de prévention complémentaire des mesures barrières. Toute personne vaccinée est invitée à continuer de les appliquer scrupuleusement, afin de ne pas se contaminer et mettre en danger la vie de ceux qui ne sont pas vaccinés. Par ailleurs, la vaccination ne constitue en aucun cas un traitement contre la COVID-19.

Le Copil, rappel  encore la nécessité pour toute personne ayant un diagnostic confirmé ou présentant ou ayant présenté dans les semaines précédant le jour de la vaccination, un symptôme suspect de COVID-19, une fièvre traitée comme un paludisme, de ne pas se faire vacciner et d’en informer l’équipe de vaccination. Cette dernière orientera le volontaire concerné dans le centre de dépistage de la COVID-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here