Gabon : Paul Edouard Edoumou Etoughou tué au cours d’un braquage.

0
612
Vue du lieu du crime

Samedi 22 octobre 2022, Paul Edouard Edoumou Etoughou, ce professeur du lycée technique de Ntoum a été tué à quelques mètres de chez lui, avec une nuque fracassée après avoir certainement reçu un chevron à la tête alors qu’il rentrait d’une veillée aux environs de 23 heures au quartier derrière l’ENS communément appelé Alalango dans le 1er arrondissement de Libreville.

Une triste nouvelle qui alimente la psychose auprès du voisinage. D’ailleurs, les habitants de derrière l’Ecole Normale Supérieure (ENS) qualifient ce geste de lâcheté. Selon des sources concordantes recueillies sur place, deux hypothèses sont probables à savoir un braquage qui a mal tourné car les papiers de Paul Edouard Edoumou Etoughou ont été éparpillés sur une surface de 10 mètres, soit un crime maquillé en braquage parce que le défunt avait un antécédent judiciaire avec ses voisins aujourd’hui devant les tribunaux. Autre fait curieux, les soixante dix(70) mille francs CFA qu’il avait sur lui n’ont pas été touchés. En attendant le rapport d’autopsie du médecin légiste du Centre Hospitalier et Universitaire de Libreville (CHUL), le ou les auteurs de ce crime court toujours.

Ce compatriote originaire d’Oyem, précisément à Bwema village dans la province du Woleu-Ntem, laisse sa famille et son entourage inconsolable avec l’espoir de retrouver les responsables de ce meurtre. A la justice de faire son travail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here