Gabon/Oyem : Renforcement des capacités des Officiers, Auxiliaires de Commandement et le personnel municipal d’Etat-civil.

0
236
Les participants en plein travaux

Le Cabinet Obame, nouvellement implanté dans le Chef-lieu de la province vient, ce mardi 30 août 2022, de lancer sa série de séminaires destinés à renforcer les capacités des acteurs de l’Etat-Civil du Woleu-Ntem que sont les Officiers d’Etat-Civils, dont les Maires et leur personnel communal respectif ainsi que les chefs de quartiers et leurs adjoints.

Animé par le Patron dudit Cabinet, 𝗠𝗲 𝗝𝗲𝗳𝗳 𝗢𝗯𝗮𝗺𝗲 𝗠𝗲𝘇𝘂𝗶, et, en collaboration avec l’Hôtel de Ville que dirige 𝗹’𝗘𝗱𝗶𝗹𝗲 𝗖𝗵𝗿𝗶𝘀𝘁𝗶𝗮𝗻 𝗔𝗯𝗲𝘀𝘀𝗼𝗹𝗼 𝗠𝗲𝗻𝗴𝘂𝗲𝘆, ledit séminaire a été ouvert, ce jour, par 𝗹𝗮 𝗾𝘂𝗮𝘁𝗿𝗶è𝗺𝗲 𝗮𝗱𝗷𝗼𝗶𝗻𝘁𝗲 𝗮𝘂 𝗠𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗱’𝗢𝘆𝗲𝗺, 𝗙𝗿𝗮𝗻ç𝗼𝗶𝘀𝗲 𝗔𝗻𝗴𝘂𝗲 𝗢𝘄𝗼𝗻𝗼. Lequel séminaire a pour objectif de remédier aux nombreux manquements observés, lors de l’établissement d’un acte de naissance, de mariage, de décès et bien d’autres documents.

Ouvrant ces travaux en présence du 𝗦𝗲𝗰𝗿é𝘁𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗚é𝗻é𝗿𝗮𝗹 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗩𝗶𝗹𝗹𝗲, 𝗣𝗮𝘂𝗹-𝗔𝘂𝗴𝘂𝘀𝘁𝗲 𝗡𝗱𝗼𝗻𝗴 𝗡𝗴𝘂𝗲𝗺𝗮, l’Officier d’Etat-Civil, 𝗔𝗻𝗴𝘂𝗲 𝗢𝘄𝗼𝗻𝗼, aura, au nom du Président du Conseil municipal souhaité la bienvenu à tous avant de louer cette initiative dudit Cabinet situé au quartier Akoakam 3 dans le premier arrondissement.

De ce fait, au travers son exposé et comme pour faire rappeler que : « l’Etat-Civil est la mémoire d’une commune, d’un département, d’une province sinon d’une Nation et, de là, part la souveraineté de notre Nation Gabonaise », le Maître, conférencier, aura élucidé son auditoire sur la reconstitution des actes liée à la responsabilité des uns et des autres.

Il faut également dire que cette rencontre, sous l’impulsion du premier magistrat du chef-lieu, a été soldé après quatre heures d’horloge par le vœu pour le Conseil municipal de bien former les membres de son commandement et son personnel, parce qu’il y a trop d’erreurs dans l’établissement desdits documents très précieux dans la vie de l’Homme.

A noter enfin, que ces assises qui auront abordés la mauvaise tenue des registres de l’Etat-Civil qui sont aussi parfois l’objet de falsifications et de contrefaçons, celles-ci auront aussi, mobilisés les Secrétaires cantonaux en poste à la préfecture du département du Woleu à Oyem.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here