Gabon/Nkok : Journée internationale de l’air pur pour des ciels bleus, les entreprises exhortés à ne plus brûler les déchets de bois à l’air libre.

0
728
Stéphane Bonda, le ministre délégué à l'environnement lors de la Journée internationale de l’air pur pour des ciels à la zone de Nkok

Le vendredi 16 septembre le Gabon célébrait en différé la Journée internationale de l’air pur pour des ciels bleus. C’est dans cette commémoration que le ministre délégué auprès du ministre des Eaux et Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du Plan Climat et du plan d’Affectation des terres, Stéphane Bonda, s’est rendu dans la Zone Spécial Économique de Nkok avant de souligner la forte volonté du département ministériel qu’il représente d’apporter des solutions durables pour lutter contre la pollution de l’air au Gabon, couvert à plus de 80% de forêts.

Lors de cet évènement, Stéphane Bonda a demandé aux opérateurs économiques de la zone économique spéciale (ZES) de Nkok de non seulement stopper la pratique de brûlage de déchets de bois à l’air libre, mais de protéger la valorisation des déchets à travers le recyclage, afin de contribuer à la réduction des émissions atmosphériques et à améliorer la qualité de l’air pour le bien de l’environnement.

« La majorité des industriels au sein de la zone économique spéciale de Nkok exercent dans le secteur bois et produisent beaucoup de déchets de bois, qui sont brûlés et détruits à l’air libre. Cette pratique est à l’origine d’une émission importante de gaz à effet de serre (GES) et d’émissions néfastes pour l’environnement, notamment les changements climatiques », a révélé le ministre délégué de l’Environnement, Stéphane Bonda.

Pour rappel, le Gabon est très engagé dans la protection de l’environnement, avec la  prise de mesures importantes pour réduire la pollution de l’air, notamment à travers l’adhésion volontaire à la Coalition pour le Climat et l’Air Pur (CCAC) en 2020. Le  ministre délégué Stéphane Bonda a annoncé que des règlements interdisant le brûlage à ciel ouvert seront très prochainement élaborés. « Il s’ensuivra la mise en place de mécanismes de contrôle et de surveillance pour s’assurer de l’effectivité de ses mesures ».

Par ailleurs, la célébration de cette manifestation internationale a particulièrement a été marquée par la remise du prix « Carbon Neutrality Pioneer », décerné aux entreprises qui ont limité leurs niveaux de GES (Greenply, Star Ply, Jurgua Wood et Wood Pro), et par la visite d’une usine de particules de bois qui favorise la valorisation et un meilleur traitement des déchets de bois avec pour avantage  la création d’emplois.

Créée en 2019 par l’Assemblée générale des Nations Unies, la journée internationale de l’air pur pour des ciels bleus est célébrée le 7 septembre de chaque année. Cette commémoration  souligne l’importance de l’air pur et l’urgence des efforts à déployer afin d’améliorer la qualité de l’air pour protéger des vies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here