Gabon/ Ndjole : les notables réclament des autorités locales la libre circulation et l’exploitation de l’or par des orpailleurs.

0
122

« La patience a des limites » dira un des notables et porte-parole du groupe de sages qui ont eu une rencontre élargie avec le Préfet, le Maire et le Président du Conseil départemental.

A l’ordre du jour, le trafic d’influence et la probable fermeture des sites aurifères dans l’Abanga-Bigne qui occasionnera un manque à gagner au niveau des populations vivant de cela. « Nous avons accepté nos frères exploitants de l’or depuis, car ils louent nos maisons et paient notre nourriture. Même que d’autres sont devenus nos beaux fils, mais l’histoire que les gendarmes chassent les gens en brousse là, nous on fera comment » s’est demandé Anatole, un des participants désemparé de la situation. Le comble de tout, est le marché, où l’écoulement des produits devient difficile à quoi s’ajoute la crise sanitaire. En dépit de tout cela qu’est-ce que les autorités trouvent à redire ? « Vos préoccupations seront transmises à qui de droit ».

Gageons que la situation revienne à la normale dans un avenir proche, avec un partage équitable de la manne aurifère. Car, la vie de nombreux Gabonais en dépend.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here