Gabon/Makokou : Un habitant de Mayibouth 1 dans le district de Mvady victime d’une agression par les éléments de la marine nationale basée à la Nona.

0
374
Ange Edzang avant l'agression

Le co pinacier Ange Edzang en tournée de recensement des orpailleurs avec le president du collectif le pinacier Serge Ngoyi a été agressé par des agents de la marine nationale à Mayibouth 1.

Visiblement c’est à la suite de menaces verbales qu’Ange Edzang a été pris à partie et le plus gradé a intimé l’ordre à ses éléments de gifler sur le jeune. En effet, le groupe des éléments de la marine nationale basée à Nona voulant se rendre Mayibouth 1 pour s’y distraire le week-end, a été frustré par le refus de Serge Ngoyi de leur venir en aide. C’est alors Ange Edzang oublié sur le terrain qui a récolté les pots cassés. Voulant riposter, le groupe lui est tombé dessus et l’a asséné de violents coups. Selon un témoin qui a requis l’anonymat à Mayibouth 1 « le jeune Ange Edzang a été bloqué par les marins qui l’ont frappé en premier. Voyant sa résistance, cinq autres marins armés jusqu’aux dents sont venu de Nona. Ils l’ont embarqué à Mayibouth 1. Mais sur le chemin, Ange Edzang s’est défait de ses bourreaux et s’est jeté à l’eau. Au moment où je vous parle, je ne sais pas si ce jeune homme est sorti de l’eau ou pas ». Rappelons que c’est le fait d’avoir recommandé aux marins de faire comme les militaires que le pinacier est devenu victime.

La psychose gagne du terrain, les orpailleurs et les habitants de Mayibouth 1 commencent à s’inquiéter sur les véritables motivations de ces marins. Certains compatriotes s’estiment toujours au-dessus des lois dans notre pays. Ces dérapages sont légion sur le terrain, pourtant l’Etat a le devoir d’assurer la protection des personnes et biens grâce aux forces de sécurité et de défense.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here