Gabon/Lord Ekomy Ndong : Plus qu’un artiste, un grand pratiquant d’arts martiaux.

0
266
Lord Ekomy Ndong posant avec ses trois médailles

C’est sans surprise que l’on a appris qu’Ekomy Ndong (Lord) a remporté en juin dernier trois médailles durant le championnat de France 2022 de Jiu Jitsu Brésilien à Paris. Le rappeur et membre du groupe gabonais Movaizhaleine est en effet l’un des meilleurs pratiquants de sa discipline, notamment avec la médaille d’or en No Gi des -91kg, une autre médaille d’or en No Gi toutes catégories et enfin une médaille de bronze en Gi des -88kg.

Devenir maître dans une discipline est loin d’être une chose à la portée de tous. Pour attendre le Graal, il faut être totalement dévoué à son sport et à ses valeurs. Une dévotion que l’on retrouve chez Ekomy Ndong (Lord), qui a grandi en pratiquant les arts martiaux depuis son plus jeune âge. Ce dernier est l’un des rares artistes gabonais assez forts et dévoués pour performer dans les arts martiaux. Il prend le temps de parfaire ses techniques de combat sur le tatami en plus de ses activités principales et de ses lourdes responsabilités.

Tout le monde connaît le judo, le karaté ou encore le taekwondo. Il s’agit d’arts martiaux assez répandus au Gabon, mais connaissez-vous le Jiu Jitsu Brésilien ? Il permet pourtant à Ekomy Ndong d’en apprendre beaucoup sur lui-même, d’apprendre quelque chose d’utile qui peut lui sauver la vie, ou celle de ses proches. Et accessoirement, cela lui permet aussi de rester en forme et de garder la ligne.

Gageons qu’avec les succès d’Ekomy Ndong (Lord), ce sport si souvent décrié, jugé trop violent au Gabon change d’image.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here