Gabon: Les artisans bientôt aux normes des bonnes pratiques de fabrication.

0
336
Exposition de quelques produits artisanaux

A travers les normes NGA 13500 pour l’étiquetage des denrées alimentaires préemballées, NGA 2005 pour le cosmétique, NGA 2006 pour l’étiquetage des produits cosmétiques, l’AGANOR s’en remet à la solidarité envers les professionnels qui en ont besoin. Cette dernière recommande d’acheter local chez les artisans.

En effet, investir dans les métiers d’arts, c’est investir dans la passion et l’innovation des artisans et la commercialisation de leurs produits dans le but d’accroître leurs ventes. Parce qu’ils sont les premiers exposés économiquement, les artisans ont besoin de leur clientèle pour continuer à fonctionner. Rappelons que la mise aux normes des artisans est de 25 000 francs CFA.

Aussi, l’actualisation de l’image des artisans gabonais, du renouvellement des outils de promotion et le renforcement des regroupements de créateurs dans un même lieu permettront d’enrichir l’expérience des visiteurs. A l’initiative de moyens pédagogiques qui ont pour finalité d’informer et de sensibiliser sur les niveaux de vie des artisans, les spécificités qu’ils affrontent face au marché planétaire, l’AGANOR doit être plus intraitable dans ses contrôles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here