Gabon : Le Pr. Albert Ondo Ossa recadre le débat sur les vrais enjeux de l’élection présidentielle de 2023.

0
678
Le Pr. Albert Ondo Ossa durant une conférence de presse

La conférence de presse du Pr. Albert Ondo Ossa était attendue ce mardi 28 février 2023. Une traditionnelle conférence de presse qui intervient après la concertation politique et à la veille du One forest Summit. 

Ce qui était clair c’est qu’Ondo Ossa s’est montré méthodique en éclairant davantage les Gabonais sur les questions essentielles qui prêtent toujours à confusion. Car, « les élections générales (présidentielle, législative et locale) auront bien lieu dans les délais constitutionnels. Reste juste au pouvoir à en fixer les dates, c’est de son ressort (pouvoir réglementaire) » a-t-il déclaré. Le Pr. Ondo Ossa révèle que si l’opposition use judicieusement de la marge de manœuvre qui est la sienne, elle gagnera largement l’élection présidentielle de 2023 et accédera inéluctablement au pouvoir. Mais cela n’est possible que par l’entremise d’une coalition avec les confessions religieuses, la société civile et la communauté internationale.

Aussi, la stratégie à mettre en ouvre consiste a mettre fin à 50 ans de pouvoir de la famille Bongo, à 50 ans de destruction du pays et de désolation des populations, en « entamant une discussion ou négociation avec la France, notre principal partenaire. De reprendre toutes les infrastructures : sanitaires, administratives, scolaires et universitaires, transport » a déclaré le Pr. Ondo Ossa. Pour lui, l’ensemble des acteurs impliqués dans la vie politique au Gabon doit continuer à faire preuve d’intelligence et de perspicacité pour exploiter les pistes pour gagner les élections.

Par ailleurs, le Pr. Albert Ondo Ossa a abordé la problématique lié aux retraités « elle doit nécessairement trouver une solution dans le collectif budgétaire (la loi de finances rectificative 2023) qui devra en faire une priorité ». De plus, il a révélé qu’un compte a été ouvert « je lance dès aujourd’hui une souscription nationale pour que le peuple gabonais lui-même se donne les moyens de libérer son pays de l’emprise du pouvoir actuel. Tous les partisans du changement sont invités à y contribuer. Si je ne suis pas moi-même candidat, les sommes récoltées seront intégralement versées au candidat derrière qui les Gabonais s’aligneront majoritairement ».

Qu’à cela ne tienne, le Pr. Ondo Ossa recommande de ne pas céder ni au populisme, ni aux continuelle récriminations des gabono-pessimistes. Ainsi, que les Gabonais fassent preuve de tact, lucidité et de sagesse pour des élections générales 2023 apaisées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here