Gabon : Le Maire de la Commune de Ntoum Juste Parfait Biyogo B’Otogo, empêtré dans un système de raquette des transporteurs.

0
585
Le Maire de la Commune de Ntoum Juste Parfait Biyogo B'Otogo

Le Maire de la Commune de Ntoum Juste Parfait Biyogo B’Otogo, serait-il empêtré dans un système de raquette des transporteurs exploitant les lignes Pk12-Ntoum, Pk12 -Bikélé et Pk12-Nzong ? C’est en tout cas ce qui semble ressortir des récriminations qui lui sont faites par les transporteurs membres de la Fédération des syndicats des transporteurs autonomes du Gabon (FESYTRAG) de Serge Bertrand Bekalé depuis quelque temps.

Les transporteurs qui ne comprennent pas les motivations du Maire Juste Parfait Biyogo B’Otogo et son insistance à vouloir les soumettre à de multiples taxes à payer à différentes personnes. Il faut dire qu’en dehors des redevances liées à l’exploitation de l’espace Communale qui est payé chaque fin de mois au trésor municipal, ces derniers doivent payer une somme de 1000 francs CFA par jour, dont les montants versés cumulés s’élèvent à plus de 100.000 francs CFA par jour payé directement aux hommes de main du Maire. Depuis quelque temps, ils font face à une autre obligation de payer un montant minimum de 40.000 francs CFA par jour à la société Komo Monda services appartenant à un proche de l’ancien Premier ministre Paul Biyoghé Mba et qui serait le conjoint de la secrétaire particulière du Maire Juste Parfait Biyogo B’Otogo. C’est donc dire les transporteurs de cette zone sont devenus la vache laitière du Maire Juste Parfait Biyogo B’Otogo et ses collaborateurs. Une situation que les syndicalistes ont désormais entrepris de dénoncer, car selon le président Serge Bertrand Bekalé, ses membres travaillent désormais pour alimenter la caisse noire de la Mairie de Ntoum.

Cette situation est donc la raison du conflit qui oppose désormais les transporteurs au Maire de Ntoum et à monsieur Affane Biyogué le gérant de la société Komo Monda services, qui semble bien-être implanté au sein de la mairie de Ntoum, à tel point que ce dernier a réussi l’exploit d’user du faux en produisant impunément un arrêté qui porte la signature du maire de Ntoum Juste Parfait Biyogo B’Otogo, sans que cela ne soulève des interrogations au sein de la mairie de Ntoum. Certains détails dans ce document sous la forme d’un arrêté, démontrent bien qu’il est faux. Le faux arrêté en question brandi par Affane Biyogué ne porte pas de numéro d’ordre. Il est signé le 25 juillet 2022, alors qu’à cette date le maire Juste Parfait Biyogo B’Otogo était à Francheville pour la conférence des maires du Gabon, il indique être une modification, alors que le sieur Affane Biyogué n’a jamais eu d’arrière avant cela. Tous ces détails portes à croire qu’il s’agit d’un faux document qui est régulièrement brandi partout sans que les autorités de la commune de Ntoum ne se décident à faire la lumière sur ce document.

La société Komo Monda Services qui prélève déjà de force une somme de 40.000 francs CFA par jour aurait entrepris de revoir ce montant à la hausse, on parle ainsi d’une somme de 100.000 francs CFA. Une situation qui ne serait pas du tout appréciée par les transporteurs qui estiment être suffisamment étranglés par les sommes déjà prélevées depuis quelque temps par cette société dont l’objet social n’a strictement rien à avoir le secteur des transports. Le silence des autorités municipales face au cri d’alarme des transporteurs fait penser à une complicité de ces dernières dans les agissements du responsable de la société Komo Monda services.

Les transporteurs regroupés au sein de la FESYTRAG qui ont voulu rencontrer le Maire le Ntoum dans la journée du mercredi 10 août dernier, ont simplement reçu une fin de non-recevoir de la part de ce dernier, qui malgré sa présence dans son bureau, pendant que les syndicalistes attendaient à son secrétariat, Juste Parfait Biyogo B’Otogo a préféré orienter les syndicalistes vers son consultant. Une attitude que les syndicalistes ont considéré comme du mépris et entendent donner une réponse forte à l’arrogance du Maire de Ntoum, qui pour eux est l’instigateur du raquette dont ils sont victimes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here