Gabon/Lancement de l’opération « Aliments 3S »

0
724

Suite aux multiples plaintes des consommateurs gabonais quant à l’utilisation abusive et incontrôlée des pesticides dans les  plantations  par les agriculteurs, le ministre  de l’agriculture, de l’élevage en charge du programme Graine, Yves Fernand Manfoumbi,  a fait une importante déclaration sise à son cabinet  pour garantir le bien-être des populations gabonaises.

« Devant la gravité des plaintes, l’étendue et la complexité des risques encourus  aux conséquences  innombrables sur la santé des consommateurs Gabonais, des usagers, des végétaux, des animaux et sur l’environnement, le président de la république, Ali Bongo Ondimba a décidé de lancer  sans délai indu, une vaste opération de sécurité sanitaire et nutritionnelle des aliments, dénommée « Aliments 3S » c’est-à-dire Sains, Sûrs, et Salubres.

Pour Yves-Fernand Manfoumbi, « cette opération qui s’inscrit en droite ligne avec l’un des objectifs stratégiques fixé par le Plan Stratégique Gabon Emergent, à savoir : « Garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle », incluant la sécurité sanitaire des aliments et la sécurité phytosanitaire » qui elle selon le ministre vise à : « évaluer le niveau d’exposition des consommateurs aux dangers alimentaires et contrôler la conformité à la réglementation en vigueur ; dresser un état des lieux sans phares du statut sanitaire et phytosanitaire d’un ensemble de catégorie d’aliments produits localement et importés en république Gabonaise ; de renforcer la sûreté de la chaine alimentaire et assurer un niveau élevé de protection  de la santé des populations par la mise sur le marché  des denrées alimentaires de très haute qualité sanitaire, nutri- intelligents pour  autant  qu’ils soient sains, sûrs et salubres ».

Aussi, le ministre de l’agriculture insiste sur le renforcement  du dispositif de contrôles sanitaires des alimentaires et des produits phytosanitaires est plus  que nécessaire sur toute la chaîne alimentaire, à l’importation, aux frontières  maritimes,  aériennes, terrestres et à la distribution.

Yves- Fernand Manfoumbi annonce également le renforcement  des unités de contrôle pour le bien de l’opération « les officiers de police judiciaires à compétence spéciale de l’agence gabonaise de sécurité alimentaire, en abrégé AGASA,  en sa qualité d’autorité  sanitaire  et phytosanitaire compétente, bras  armé de l’Etat en la matière, couvriront l’ensemble  du territoire national  par  des contrôles alimentaires du champ à l’assiette du consommateur, par des enquêtes  de santé publique   vétérinaire   et  phytosanitaire qui  déboucheront   inéluctablement sur des  pistes de vues  pertinentes , des  saisies  et destructions  des  produits  dangereux, et le cas échéant, des prélèvements  d’échantillons en vue  des   analyses  dans les laboratoires  accrédités ».

Au cours de cette opération un accent particulier sera accordé à la recherche des résidus de  pesticides et autres contaminants chimiques dans les produits  alimentaires consommés les gabonais et ce, sans discrimination  d’origine. A la faveur  de cette opération, plus de 500 échantillons de produits alimentaires divers seront prélevés et analysés suivis d’une communication publique sur les risques afin d’en préserver toute la transparence,  a conclu le ministre de l’agriculture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here