Gabon/Lambaréné : incendie au magasin Mauristars

0
163
Une vue du magasin à Lambaréné

Situé dans le 1er arrondissement de la commune de Lambaréné, le magasin Mauristars   vient de voir une partie de sa toiture composée des  contres plaques, et des tôles emportés par des flammes qui heureusement n’aura pas été d’une rare violence.

Mr Lamine désemparé après le sinistre

Difficile de connaître  les raisons  de cet incendie qui s’est déroulé dans la nuit de mercredi vers deux heures du matin aux portes de Lambaréné, non loin de la station service. Le dit  magasin appartenant à un sujet Mauritanien du nom de Mr  Lamine n’a fait que constater les dégâts lors de son arrivée sur les lieux après avoir été alerté par les voisins. La maison à usage commercial  a failli être réduite en cendre n’eut été la bravoure et l’efficacité des riverains. La présence d’une station d’essence non loin aurait occasionné des pertes énormes  si le feu s’était embrassé.

Revenant sur le sinistre, madame Christine Souagard  propriétaire du terrain relate les faits   ” depuis ma chambre, j’ai écouté un cris à la route, je me suis levé, et quelqu’un est venu cogné  à  ma porte, c’est un jeune homme qui m’annonce  qu’il y a le feu dans un magasin, je suis sortie et j’ai appelé les voisins, ensuite   nous avons fait une chaine pour circonscrire le feu. Le  veilleur de nuit s’est réveillé en retard, avec le concours du voisin qui a la voiture, ils sont allés appeler le propriétaire du magasin qui n’est autre que Mr Lamine. Le magasin et le quartier qui devaient certainement prendre feu ont  été sauvés  de justesse d’abord grâce à ce jeune qui revenait du quartier Isaac et qui par la suite à alerter  la dame propriétaire du terrain.

Pour l’instant, il est difficile de donner les mobiles exactes de cet incendie, mais à ce qui semble et selon les sources concordantes, les coupures d’électricité à répétition de dame SEEG  dans la ville  pourraient  être à l’origine de cette situation dont un autre magasin aurait perdu deux machines à calculer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here