Gabon : La Mission de la Banque mondiale favorable à l’appui de la mise en œuvre du projet PASBMIR et d’identification de sa phase 2.

0
396
L'équipe de la Banque mondiale sur le terrain

A Libreville du 26 octobre au 02 novembre 2022, une mission d’experts de la Banque mondiale a validé l’appui à la mise en œuvre du projet PASBMIR et précisé le périmètre de la seconde phase du projet.

Conduite par Roger COMA-CUNILL, spécialiste principal en énergie, en charge du PASBMIR, accompagné de Ousmane Yida Yaya Bocoum, spécialiste principal en Eau et Assainissement, co-chargé du PASBMIR, ainsi que de plusieurs autres experts, la mission avait pour objectifs de faire le point sur l’état de mise en œuvre et évaluer le niveau global d’évolution des chantiers, d’identifier les contraintes, mais également à d’échanger sur les conditions de préparation et de mise en œuvre de la phase 2 du projet.

Au total, une dizaine d’experts et consultants de la Banque mondiale, de l’unité de coordination du projet (UCP), des techniciens du Ministère de l’Énergie et des ressources hydrauliques ; ainsi que ceux du Ministère de l’Economie et de la Relance et de la SEEG, ont pris part aux activités.

Avant de se rendre sur les chantiers du grand Libreville et de COCOBEACH, la mission a échangé avec le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Énergie et des Ressources Hydrauliques, Alain Claude BILIE-BY-NZE.  L’avancement des activités du projet « Accès aux Services de Base en Milieu rural et Renforcement de capacités » et la préparation de sa phase 2 étaient au centre des discussions.

Sur le terrain, la mission a visité les chantiers des travaux d’extension des réseaux électriques HTA et BT et de raccordement des ménages sur l’axe BAMBOUCHINE – OVENG, procédé à l’inspection des travaux de réhabilitation et/ou construction de blocs sanitaires au Lycée Public Pascal NZE et à l’école primaire MBOGOFALA. Mais aussi ceux relatifs à l’extension des réseaux d’adduction d’eau potable et de réhabilitation du Château d’eau.

La mission s’est achevée sur une note de satisfaction au regard du bon niveau d’avancement des travaux et des témoignages des bénéficiaires.

Pour rappel, le projet PASBMIR, vise l’élargissement et la pérennisation de l’accès à l’électricité et à l’eau potable dans les zones périurbaines et rurales du Gabon, afin d’améliorer les conditions de vie des populations et favoriser le développement économique et social. A terme, c’est 60.000 personnes qui bénéficieront d’un accès à l’électricité et 36.000 personnes à des sources d’eau potable dans les 9 provinces du Gabon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here