Gabon : La baguette de pain aurait encore une fois de plus disparu de chez nos boutiquiers.

0
366
Les baguettes de pain se font rare chez les boutiquiers

La vie chère au Gabon semble ne pas reculer malgré les efforts du gouvernement de nous faire croire qu’il maîtrise la situation. Pour preuve le pain, aliment incontournable des foyers gabonais se fait rare une fois de plus.

Depuis la pandémie du coronavirus en mars 2020, le prix du blé à l’international a augmenté dans la fabrication de la farine, plusieurs usines ont vu leurs productions baissées, entraînant par la suite le manque de fabrication de pain, ou sinon sa rareté. Cependant qui dit rareté, dit augmentation des prix.

Ce mardi 28 juin, le pain s’est encore fait rare, pour Bah qui tient une épicerie au carrefour cité rose de Nzeng-Ayong dans le 6e arrondissement de Libreville, cela fait plusieurs jours qu’il n’a pas été livré par sa boulangerie où il est abonné depuis 6 ans, seules quelques galettes sont présentées sur son comptoir : « depuis 5 jours je n’ai pas de pain. Je suis allé à la boulangerie, ils m’ont dit que c’est un problème de farine. Qu’il n’y en a pas ».

Ayant autrefois démenti sur l’augmentation du prix du pain, certains membres du gouvernement ont été rattrapés par la réalité, le prix a encore augmenté : « Mon mari va à la boulangerie directement et là-bas la baguette est à 200 francs » indique Elyse, technicienne de surface et mère d’enfants.

Un problème qui complique le quotidien d’Elyse, et de tous les Gabonais. En effet, la baguette de 170 ou 190 grammes, est dorénavant écoulée à plus de 150 francs CFA exclusivement dans les boulangeries.

L’on attend toujours la promesse du gouvernement de commencer la production et la commercialisation du pain à base de farine de manioc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here