Gabon/Interruption du mouvement d’humeur au Conseil Gabonais des Chargeurs.

0
836

Une réunion trie partite regroupant le ministre des Transports et de la Logistique, Estelle Ondo, le syndicat national des travailleurs du Conseil Gabonais des chargeurs (CGC), et la directrice générale, Liliane Ngari représentant  la structure  a été initiée le mardi 6 mars par la tutelle. Au sortir de cette dernière le syndicat   a annoncé l’interruption du mouvement de leur  grève, après  deux mois d’arriéré de salaires.

Cette suspension de grève par le syndicat national des travailleurs du conseil gabonais des chargeurs(CGC) découle de l’engagement pris par la direction générale d’en finir avec le paiement des arriérés de salaires du mois de janvier et février 2018, devant le ministre des transports et de la logistique, Estelle Ondo.

A cet effet, la direction générale du Conseil Gabonais de Chargeur(CGC), s’est engagé  de payer les salaires du mois de janvier au plus- tard le 31 mars et celui du mois de février au plus- tard le 10 avril prochain.

Pour que la sérénité regagne la maison du Conseil Gabonais des Chargeurs(CGC), madame la ministre Estelle Ondo, a décidé de la mise en place d’un comité ad hoc , ce dernier sera composé de l’ensemble des acteurs engagés dans la résolution des problèmes qui mine le bon fonctionnement  du Conseil Gabonais des Chargeurs(CGC), à savoir la direction générale du Conseil Gabonais des Chargeurs(CGC), les membres du syndicats, ainsi que les agents du ministère des transports et de la logistique.  «Il y a de cela une semaine que j’ai initié les rencontre premièrement avec la direction générale du conseil gabonais des chargeurs, ensuite les syndicats. La rencontre d’aujourd’hui, avait pour objectif de faire l’économie des problèmes qui minent le CGC » a souligné Estelle Ondo, ministre des transports et de la logistique.

Il ne reste plus qu’a la direction générale du Conseil Gabonais des Chargeurs(CGC), de respecter l’engagement qui a été pris devant témoins pour un dénouement heureux de la crise au sein de cette structure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here