Gabon/Franceville : Le tribunal dit être incapable de trancher l’affaire de Guy Nzouba Ndama

0
362
Guy Nzouba Ndama saisi avec trois valises d'argent à la frontière Gabon-Congo

Dans l’affaire Guy Nzouba Ndama, on devrait connaitre le verdict le mardi 25 octobre 2022, mais en n’est rien, le tribunal de première instance de Franceville vient de donner sa position dans l’affaire du ministère public contre l’ancien président de l’Assemblée Nationale.

 Selon l’agence gabonaise de presse(AGP), le tribunal de Franceville qui a précédemment requalifié les faits de délits d’importation des biens des marchandises interdites  en crimes de blanchiment de capitaux a fini par se déclaré incompétent et a rapidement fait appel de cette décision.

Malheureusement, Guy Nzouba Ndama et ses avocats dans les jours qui suivent feront le déplacement pour regagner la province du Haut-Ogooué pour connaitre la suite de l’affaire de plus d’un milliard.

Pour votre gouverne,  Guy Nzouba Ndama avait été arrêté, le 17 septembre dernier, de son retour du Congo Brazzaville en possession de trois valises contenant 1 milliard 190 millions de FCFA. Lors de l’audience d’ouverture le 18 octobre de l’année en cours à Franceville, le procureur de la république avait requis la culpabilité du prévenu et sa condamnation à 6 mois d’emprisonnement, avec sursis et à 2 milliards 380 millions d’amende, indique  l’AGP.

Par contre, le président du parti politique Les Démocrates n’a cessé d’indiquer que cette somme d’argent provenait de la vente d’un immeuble au Congo au prix d’1 milliard 300 millions de Fcfa. Guy Nzouba Ndama exige tout simplement la restitution de son argent.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here